Nouvelles du Ciel d'Octobre 2002

 

Les Titres

 

Comète C/2002 T7 (LINEAR) [29/10/2002]

1741-23 - NOVA SAGITTARII 2002 NO. 4 [28/10/2002]

Comète C/2002 U2 (LINEAR) [26/10/2002]

Une nouvelle Lune pour Uranus : S/2001 U 1 [25/10/2002]

Comète P/2002 T5 (LINEAR) [23/10/2002]

L'astéroïde 2002 AA29 [22/10/2002]

Comète C/2002 U1 (SOHO)  [20/10/2002]

Est-ce le retour d'Hermes ? [15/10/2002]

Comète P/2002 T4 (NEAT) = 54P/de Vico-Swift [13/10/2002]

Comètes C/2002 S8, C/2002 S9, C/2002 S10, C/2002 S11,  C/2002 T2 et C/2002 T3 (SOHO) [12/10/2002]

Une découverte sensationnelle : 2002 LM60 [07/10/2002]

Comètes C/2002 S6 et C/2002 S7 (SOHO) [06/10/2002]

Comètes C/2002 S4 et C/2002 S5 (SOHO) [05/10/2002]

Comète P/2002 T1 (LINEAR) [05/10/2002]

Une météorite s'écrase en Sibérie [03/10/2002]

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Retrouvez les Nouvelles du Ciel de ce Mois

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

 


Le 29 Octobre 2002

  Comète C/2002 T7 (LINEAR)

Page Spéciale

 

Découvert le 14 octobre 2002 en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance automatique LINEAR, la nature comètaire de l'objet a été mise en évidence par P. Birtwhistle (Great Shefford, U.K.) et confirmée par T. B. Spahr (Mt. Hopkins).

 

La nouvelle comète, actuellement de magnitude 16.3, passera au périhélie, à une distance de 0.615 UA du Soleil en Avril 2004. Sa magnitude pourraît être alors de mag 2.1 et de 0.3 vers le 20 Mai 2004. La comète sera visible à l'oeil nu en même temps que la comète C/2001 Q4 (NEAT). L'objet sera surtout apprécié par les observateurs de l'hémisphère Sud.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02U43.html (MPEC 2002-U43)

 

Modification des paramètres :

Passage au périhélie le 23 Avril 2004 à 0.615 UA

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02W12.html (MPEC 2002-W12)

 

Comète P/2002 T6 (NEAT-LINEAR)

 

Découvert en tant qu'astéroïde le 04 Octobre par le programme de surveillance NEAT, et le 07 Octobre par le télescope de surveillance automatique LINEAR, la nature comètaire a été mise en évidence par P. Birtwhistle (Great Shefford, U.K.) et confirmée par T. B. Spahr (Mt. Hopkins). La nouvelle comète périodique (période de 21.1 ans) de magnitude 18.5, passera au périhélie, à une distance de 3.39 UA du Soleil, en Juin 2003. Sa magnitude sera alors de 19.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02U42.html (MPEC 2002-U42)

 


Le 28 Octobre 2002

1741-23 - NOVA SAGITTARII 2002 NO. 4

Une nova a été probablement découverte dans la constellation du Sagittaire par V. Tabur (Wanniassa, Australian Capital Territory). L'objet, de magnitude 9.7, a été repéré sur des images CCD prises les 24 et 25 Octobre. L'objet est visible aux coordonnées :


R.A. (J2000): 17h 47m 21s.74

Decl. (J2000): -23o 28' 23".1

 

http://www.aavso.org/newsflash/nf1051.shtml

http://www.aavso.org/alerts/alert298/alert298text.stm

Circulaire de l'Union Astronomique Internationale (IAUC) N°8001

 


 Le 26 Octobre 2002

 Comète C/2002 U2 (LINEAR)

Une nouvelle comète de magnitude 15.3 a été découverte le 25 Octobre par le télescope de surveillance automatique LINEAR. Son passage au périhélie, à une distance de 1.16 UA du Soleil, est prévu pour Janvier 2003. La comète sera alors de magnitude 14.

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2002U2.html (MPEC 2002-U33)

 


Le 25 Octobre 2002

Une nouvelle Lune pour Uranus : S/2001 U 1

Une nouvelle Lune d'Uranus a été découverte le 13 août 2001 par M. Holman, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CfA), J. Kavelaars, maintenant à Dominion Astrophysical Observatory, et D. Milisavljevic, de McMaster University, grâce au télescope de 4m de l'Observatoire Interamericain de Cerro Tololo (CTIO).

 

Des observations supplémentaires ont été effectuées par J. Kavelaars au CFHT (Canada-France-Hawaii Télescope) en Août 2001, par P. Nicholson et C. Dumas au télescope de 5m de Palomar en Septembre 2001, et par J-M. Petit de l'Observatoire de Besançon avec l'un des télescope de 8.2m du VLT de l'ESO, en Novembre 2001.

 

L'objet a été retrouvé par B. Gladman sur les images obtenues au VLT en Septembre 2002 par P. Rousselot et O. Mousis, de l'Observatoire de Besançon, conformément aux prévisions établies par B. Marsden. Grâce à cette observation, M. Holman et T. Grav ont réussi à identifier le satellite sur des images obtenues le 13 août 2002 au 4m de CTIO, confirmant ainsi l'identification du satellite.

 

Ce nouveau satellite naturel, dénommé S/2001 U 1, est la 21ème lune d'Uranus. C'est également le 6ème satellite irrégulier découvert pour cette planète. Sa période orbitale est de 2.08 ans (758.06 jours). Sa taille est estimée entre 7 et 15 km. Sa magnitude est estimée à 25.3-25.5.

 

Epoch 2002 Nov. 22.0 TT

M= 328.96975

a = 0.057 UA

e = 0.2077

i = 166 deg

Peri = 160.60

Node = 199.05

H = 12.8

 

http://www.obs-besancon.fr/ (Observatoire de Besançon)

http://cfa-www.harvard.edu/iau/mpec/K02/K02S64.html (MPEC 2002-S64)

http://cfa-www.harvard.edu/iauc/07900/07980.html (IAUC 7980)

http://www.astro.ubc.ca/people/gladman/s2001u1.html (Tracking of S/2001 U 1)

 


Le 23 Octobre 2002

Comète P/2002 T5 (LINEAR)

Cet objet, découvert en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance automatique LINEAR le 5 Octobre 2002, a revelé une petite chevelure et une petite queue, montrant ainsi sa nature comètaire. La comète périodique P/2002 T5 a une période orbitale de 18.5 ans. La comète, actuellement de magnitude 16.9, passera au plus près du Soleil le 01 Juillet 2003, mais restera un objet faible (mag 17.4) du fait de sa grande distance au Soleil (3.93 UA).

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02U20.html

 


Le 22 Octobre 2002

L'astéroïde 2002 AA29

Les Astronomes ont découvert le premier objet qui partage la même orbite que la Terre.

 

L'astéroïde 2002 AA29 de type Aten (orbite à l'intérieur de l'orbite terrestre, avec demi-grand axe inférieur à 1 UA) a été découvert par le télescope de surveillance automatique LINEAR le 9 janvier 2002. D'une taille d'environ 100 mètres, l'objet ne vient jamais à moins de 5.8 millions de kilomètres de notre planète, mais se déplace autour du Soleil, sur l'orbite terrestre, sur une trajectoire en forme de fer à cheval. Son orbite l'amène en premier sur un des côtés de la Terre, puis il s'échappe pour voyager, toujours sur le même chemin de notre planète autour du Soleil, jusqu'à ce qu'il rencontre la Terre de l'autre côté, puis il repart dans l'autre sens. L'orbite singulière de l'astéroïde 2002 AA29 semble être une orbite en forme de fer à cheval qui peut amener l'astéroïde à être capturé par la Terre et en faire un satellite naturel de notre planète.

 

q = 0.988

Q = 1.012

Epoch = 20021122

M = 226.0

Peri = 91.6

Node = 106.8

incl = 10.7

e = 0.012

a = 1.000

 

L'astéroïde 3753 Cruithne (1986 TO) présente déjà la particularité d'être en résonnance 1:1 avec la Terre, mais 2002 AA29 est le premier vrai objet gravitant en association avec la Terre sur la même trajectoire et accomplissant presque complètement le chemin de la Terre autour du Soleil.

 

Des astéroïdes partageant la même orbite qu'une planète ont déjà été trouvés. Actuellement, plus de 1500 astéroïdes "Troyens" circulent en avant et en arrière (aux points L4 et L5 de Lagrange) de Jupiter sur la même trajectoire que la planète géante. La planète Mars possède également quelques astéroïdes de type Troyen. Mais en dépit des recherches, aucun objet Troyen n'a été trouvé près de la Terre.

 

La découverte accidentelle de 2002 AA29 par LINEAR a eu lieu au moment où l'objet était presque en fin d'orbite en forme de fer à cheval, à proximité de la Terre.

 

L'analyse de sa trajectoire montre que l'objet sera au plus près de la Terre le 8 Janvier 2003, à une distance de 0.04288 UA de la Terre (6.400.000 km soit environ 16 fois la distance Terre-Lune).

 

Par la suite il voyagera devant la Terre en se déplaçant plus vite que notre planète, jusqu'au moment où il la rattrapera 95 ans plus tard de l'autre côté de la Terre, et ensuite renversera son mouvement. L'analyse des mouvements de 2002 AA29 ont révélé que ce remarquable événement se reproduisait à un intervalle d'environ une centaine d'années.

 

En l'an 500, l'astéroïde est devenu l'espace d'une cinquantaine d'années, un vrai satellite de notre planète, en fait une seconde Lune de la Terre, bien que techniquement, il est resté sous le contrôle gravitationnel du Soleil. Puis de nouveau, l'objet s'est échappé et a repris sa course insolite. Le même phénomène se reproduira en 2600 et en l'an 3880.

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2347663.stm

 


 Le 20 Octobre 2002

Comète C/2002 U1 (SOHO) 

La comète C/2002 U1, détectée le 16 Octobre 2002 par Xavier Leprette, appartient au groupe de Kreutz.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02U08.html

 

Cette comète a été trouvée grâce aux images transmises par le coronographe LASCO C2 du satellite SOHO. 

 


 Le 15 Octobre 2002

Est-ce le retour d'Hermes ?

[Le 30 Octobre 1937, l'astéroïde 1937 UB (Hermes) était passé à 0.0049 UA (735.000km) de la Terre]

 

Au début d'Octobre 2002, la circulaire 2002-T14 du Minor Planet Center (MPC) contenant cet étrange commentaire de Timothy B. Spahr : "Les éléments orbitaux de 2002 SY50 montre une ressemblance frappante avec ceux de 1937 UB". Par ces mots, Spahr suggérait que le nouvel objet trouvé pourrait être Hermes, le fameux astéroïde qui est passé près de la Terre juste avant le Seconde Guerre Mondiale, et perdu par les astronomes depuis 65 ans.

 

Pour l'instant, le nouvel objet est simplement appelé 2002 SY50. Il a été capturé par le télescope de surveillance LINEAR au Nouveau Mexique le 30 Septembre de cette année. Voisin de la magnitude 17, il se déplacait lentement vers le sud à travers la constellation de la Baleine, juste à quelques degrés de l'étoile variable Mira. Le MPC a alerté les observateurs par le biais de la page "The NEO Confirmation Page" de son site Web (http://cfa-www.harvard.edu/iau/NEO/ToConfirm.html), et quelques jours plus tard, plus de 100 mesures astrométriques on été envoyées par les amateurs et professionnels du monde entier. Le MPC a également indentifié l'objet à partir de quatre positions du mouvement de l'objet, obtenus deux semaines auparavant au Lowell Observatory par le programme de surveillance LONEOS .

 

Selon les calculs de Spahr, 2002 SY50 circule sur une orbite coupant l'orbite terrestre inclinée de 9 degrés sur le plan de l'écliptique. Sa période orbitale est très proche de 2 ans et 3 mois. Lors de son approche au Soleil, au périhélie, 2002 SY50 est approximativement entre les orbites de Vénus et de Mercure. Lorsqu'il se trouve au plus loin, à l'aphélie, il est bien en dehors de la ceinture d'astéroïdes entre les orbites de Mars et de Jupiter.

 

Mais est-ce Hermes, perdu depuis si longtemps ? Spahr a fait remarquer que les tentatives par lui-même et d'autres ont échouées, pour établir que 2002 SY50 et Hermes sont le même objet. Des mesures astrométriques supplémentaires seront nécessaires pour être sûr, et cela peut prendre des semaines ou des mois.

 

Les deux orbites, celle de 1937 et celle de 2002, prévoient des approches très serrées avec la Terre, Vénus et Mars, une situation qui complique grandement le problème pour relier les deux objets.

 

le 13 octobre, Gianluca Masi rapporta aux membres de la Minor Planet Mailing List (http://www.bitnik.com/mp) que lui-même, Franco Mallia et Ugo Tagliaferri, ont obtenue une courbe de magnitude détaillée de 2002 SY50 au Campo Catino Astronomical Observatory, en Italie. Les fluctuations de brillance suggèrent que l'objet tourne sur lui-même en 4.67 heures. (http://www.bellatrixobservatory.org/2002sy50.gif)

 

Dans les deux prochaines semaines, 2002 SY50 est supposé atteindre la magnitude 14 et donc à la portée des amateurs équipés en CCD. Des mesures astrométriques précises sont spécialement souhaitées par le Minor Planet Center (MPC) entre le 15 et le 27 Octobre 2002.

 

Poursuivant sa route en direction du Soleil, 2002 SY50 passera à 13 millions de km de notre planète dans les premiers jours de Novembre.

 

traduction d'après :

Roger W. Sinnott

Senior Editor

Sky & Telescope

 


Le 13 Octobre 2002

Comète P/2002 T4 (NEAT) = 54P/de Vico-Swift

La découverte d'une comète le 11 octobre par le programme de surveillance NEAT (Near Earth Asteroid Tracking) a été confirmée par de nombreux observateurs ainsi qu'avec l'aide des observations faites par LINEAR (Lincoln Near Earth Asteroid Research) les 4 et 9 Octobre. La comète a été annoncée comme la nouvelle comète périodique P/2002 T4 (NEAT), mais quelques heures plus tard, Kenji Muraoka a identifié la nouvelle comète avec la comète périodique 54P/de Vico-Swift découverte en 1844 par de Vico, retrouvée par Swift en 1894, et vue pour la dernière fois en 1965. 54P/de Vico-Swift est passée à proximité de Jupiter en 1968, avec pour conséquence une modification de sa période orbitale et de sa distance au périhélie.

 

P/2002 T4, d'une magnitude visuelle actuelle de 15.6, est passée au périhélie fin Juillet 2002, à 320 millions de km du Soleil. Sa période orbitale est de 7.31 ans.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T76.html

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/0054P.html

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2002T4.html

 

La comète 54P est désormais répertoriée sous le nom de 54P/de Vico-Swift-NEAT dans les fichiers de paramètres orbitaux de comètes observables, mis en forme pour être utilisés avec les logiciels de type planétarium les plus répandus.(http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/SoftwareComets.html)

 

 


 Le 12 Octobre 2002

Comètes C/2002 S8, C/2002 S9, C/2002 S10, C/2002 S11,  C/2002 T2 et C/2002 T3 (SOHO)

C/2002 S8, détectée le 22 Septembre par D. Evans, appartient au groupe de Kreutz.

C/2002 S9, détectée par S. Hönig le 24 September 2002, appartient au groupe de Kreutz.

C/2002 S10, détectée par M. Boschat le 26 September 2002, appartient au groupe de Kreutz.

C/2002 S11, détectée par T. Scarmato le 30 September 2002, appartient au groupe de Kracht.

C/2002 T2, détectée par X. Leprette le 04 October 2002, appartient au groupe de Meyer

C/2002 T3, détectée par M. Oates le 09 October 2002, appartient au groupe de Kreutz

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T75.html

 

Ces comètes ont été trouvées grâce aux images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO. 

 


Le 07 Octobre 2002

Une découverte sensationnelle : 2002 LM60

2002 LM60 est un nouvel objet appartenant à la Ceinture de Kuiper, trouvé le 4 Juin 2002 par Chad Trujillo et Mike Brown au Caltech (California Institute of Technology) de Pasadena.

 

Depuis la découverte de Pluton en 1930, 2002 LM60 est le plus gros objet de la Ceinture de Kuiper trouvé dans notre système solaire. Sa taille est à peu près équivalente à celle de Charon, le satellite de Pluton. Le diamètre de l'objet, 1250 km, a été mesuré directement grâce aux images du Hubble Space Telescope (HST), mais aussi par photométrie infra-rouge.

 

2002 LM60 gravite autour du Soleil en 284 ans, sur une orbite quasi circulaire (e=0.035), à une distance, au plus près du Soleil, de 41.642 UA (note : 1 UA=149.597.870 km). Sa magnitude est voisine de 19.

 

L'objet a été retrouvé sur des images prises par le programme de surveillance NEAT (Near Earth Asteroid Tracking) en date du 5 Août 2001, mais aussi de Juin 2001. L'analyse des données a permis de retrouver également l'objet sur des clichés d'Août 1977. C2002 LM60 a été retrouvé sur des images en provenance du Siding Spring Observatory datées du 25 Avril 1984 et du 14 Mai 1985. L'objet a été localisé par G. V. Williams and C. L. Marsden sur des clichés pris les 17 et 18 Mai 1983 par le Siding Spring Observatory-DSS. La plus ancienne photographie actuellement retrouvée est celle prise depuis l'Observatoire du Mont Palomar le 08 Mai 1956.

 

Le nom de "Quaoar" proposé par les découvreurs n'est pas le nom officiel tant le vote de l'IAU, pour l'attribution définitive du nom, n'a pas eu lieu.

 

Sources :

http://atcaltech.caltech.edu/tech-today/subpage.tcl?story_id=5881

Comets Mailing List 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T34.html

http://www.gps.caltech.edu/~chad/quaoar/

http://www.gps.caltech.edu/~chad/quaoar/precovery.html

 

 


 Le 06 Octobre 2002

Comètes C/2002 S6 et C/2002 S7 (SOHO)

La comète C/2002 S6, détectée le 21 Septembre par M. Oates, appartient au groupe de Kreutz.

C/2002 S7, détectée le 21 Septembre par R. Matson, appartient au groupe de Kracht.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T25.html

 

Ces comètes ont été trouvées grâce aux images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO.

 

 


Le 05 Octobre 2002

Comètes C/2002 S4 et C/2002 S5 (SOHO)

La comète C/2002 S4, détectée le 17 Septembre par R. Matson, appartient au groupe de Kracht.

C/2002 S5, détectée le 19 Septembre par R. Kracht, appartient également au groupe de Kracht.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T16.html

 

Ces comètes ont été trouvées grâce aux images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO.

 

 


Le 05 Octobre 2002

Comète P/2002 T1 (LINEAR)

Découverte le 3 Octobre d'une nouvelle comète périodique (6.38 ans) par le programme de surveillance LINEAR.

P/2002 T1 (LINEAR), actuellement de mag 15.2, passera au périhélie le 8 octobre 2002.

 

Source : MPEC 2002-T15

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K02/K02T15.html

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2002T1.html

 


Le 03 Octobre 2002

Une météorite s'écrase en Sibérie

L'institut de Physique et de Géologie d'Irkutsk a indiqué à l'Agence Itar-Tass, qu'une "imposante pierre céleste" est tombée ce Jeudi dans une forêt de la région d'Irkutsk en Sibérie, à une centaine de kilomètres des villages de Bodaibo et Balakhninski, provoquant une légère secousse tellurique. Les habitants affirment avoir vu passer un objet lumineux.

Des recherches scientifiques ont été entreprises à l'endroit de la chute de la météorite.

 

Sources :

http://english.pravda.ru/main/2002/10/03/37698.html (La Pravda 03/10/2002 17h38)

 


 

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux