Nouvelles du Ciel de Mai 2003

 

Les Titres

 

Eclipse Annulaire de Soleil visible au Groenland, éclipse partielle en Europe au lever du Soleil [31/05/2003]

Comète P/2003 KV2 (LINEAR) [31/05/2003]

Comète C/2003 K4 (LINEAR) [31/05/2003]

Les astronomes "pèsent" les planètes du pulsar [30/05/2003]

Une petite galaxie en orbite rétrograde autour de la Voie lactée [29/05/2003]

S/2003 J 21, un nouveau satellite pour Jupiter [29/05/2003]

Comète C/2003 K3 (SOHO) [29/05/2003]

Découverte d'une galaxie z=6.17 [28/05/2003]

Comète C/2003 K2 [28/05/2003]

Comète C/2003 K1 (Spacewatch) [25/05/2003]

Première photo de la Terre depuis une autre planète [23/05/2003]

Le "Tourniquet du Jardinier" fait tourner la tête aux astronomes [22/05/2003]

Une naine rouge serait peut-être le troisième voisin stellaire le plus proche du Soleil [21/05/2003]

Comète C/2003 J1 (NEAT) [18/05/2003]

La théorie de chaos explique l'origine des nouvelles lunes des planètes géantes [17/05/2003]

L'éclipse totale de Lune du 16 Mai 2003 [16/05/2003]

Hubble capture les changements de saisons sur Neptune [15/05/2003]

Premières Lumières pour MACAO-VLTI [15/05/2003]

Pluies de météorites sur Terre après une collision d'astéroïdes [09/05/2003]

La Nébuleuse Hélix...pour célébrer le Jour de l'Astronomie [09/05/2003]

Envoyez votre nom vers la comète Tempel 1 [09/05/2003]

De jeunes étoiles dans le halo d'Andromède [08/05/2003]

Transit de Mercure du 07 Mai 2003 [07/05/2003]

Comète P/2003 H4 [02/05/2003]

Comète P/2000 QD 181 = 156P/Russell-LINEAR [01/05/2003]

Comète C/2003 H3 (NEAT) [01/05/2003]

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Retrouvez les Nouvelles du Ciel de ce Mois

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

 

Les commentaires sur l'Actualité intitulés "Le Billet de RAOUL" sont rédigés par Raoul Lannoy.

Merci Raoul.

 

 


Le 31 Mai 2003

Eclipse Annulaire de Soleil visible au Groenland, éclipse partielle en Europe au lever du Soleil

 

L'éclipse annulaire photographiée par Olivier Staiger à 03h50 UT du vol NW34
Crédit : Olivier Staiger/High Moon

 

Quel grand moment !!!

Inoubliable !

 

Si l'éclipse annulaire était visible uniquement dans une bande traversant les régions les plus au nord de notre hémisphère, en revanche de nombreux observateurs européens ont pu suivre au petit matin un superbe lever de croissant de Soleil.

Notre Galerie de Photos s'enrichit au fil des jours de belles photographies pour vous faire partager ce moment rare.

 

Des photos exceptionneles de l'éclipse annulaire de Soleil du 31 Mai 2003 :

 

http://www.xs4all.nl/~carlkop/zoneclips/eclipse.html

 

http://www.spaceweather.com/eclipses/gallery_31may03.html

   


Le 31 Mai 2003

Comète P/2003 KV2 (LINEAR)

Une nouvelle comète périodique a été découverte le 23 Mai 2003 en tant qu'astéroïde sous la dénomination de 2003 KV2 par le télescope de surveillance LINEAR. Des observations complémentaires ont confirmé la nature cométaire de l'objet. Les calculs préliminaires d'orbite de cette comète de magnitude 17.5 indiquent un passage au périhélie à environ 1.06 UA pour le 10 Juillet 2003. La comète s'est approchée à environ 0.55 UA de Jupiter en Janvier 2001, avec pour conséquence une modification de sa distance au périhélie autrefois plus grande. Sa période est de 4.8 ans, la troisième période la plus courte des comètes actuellement connues.

 

La comète P/2003 KV2 est la 110ème découverte attribuée à LINEAR.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K53.html (MPEC 2003-K53)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K27.html (MPEC 2003-K27)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03M37.html (MPEC 2003-M37)

   


Le 31 Mai 2003

Comète C/2003 K4 (LINEAR)

Découvert le 28 Mai 2003 en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance LINEAR, l'objet a montré une activité cométaire mise en évidence après la publication sur la Page de Confirmation des NEO. Les calculs préliminaires d'orbite de cette comète de magnitude 16.5 indiquent un passage au périhélie à environ 8.5 UA pour le 11 Septembre 2003. C'est la quatrième plus grande distance au périhélie des comètes actuellement connues.

 

La comète C/2003 K4 est la 109ème découverte attribuée à LINEAR.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K52.html (MPEC 2003-K52)

 

Des observations supplémentaires indiquent désormais un passage au plus près du Soleil pour le 22 Octobre 2004 à une distance de 1.071 UA. La comète C/2003 K4 (LINEAR) pourrait atteindre la magnitude 5.2 au plus fort de son activité. PAGE SPECIALE

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03L08.html (MPEC 2003-L07)

 

Après 238 observations, les paramètres indiquent un passage au périhélie au 13 Octobre 2004 à 1.02 UA

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03M38.html (MPEC 2003-M38) [23/06/2003]

   


Le 30 Mai 2003

Les astronomes "pèsent" les planètes du pulsar

 

Crédit : NASA

 

Une équipe d'astronomes a pesé un groupe de planètes satellites d'un pulsar en mesurant avec précision leurs orbites. Jusqu'ici, deux des trois planètes du système ont été pesés. Les planètes sont de 4.3 et 3.0 fois de la masse de la Terre.

 

Les trois planètes du pulsar, avec leurs orbites espacées dans une proportion presque semblable aux espacements entre Mercure, Vénus et la Terre, forment un système planétaire qui est incroyablement similaire en apparence au Système solaire intérieur.

 

Le pulsar PSR B1257+12, situé à environ 1500 années-lumières dans la constellation de la Vierge (Virgo), a été découvert en 1990 au moyen du télescope radio d'Arecibo.

 

http://www.universetoday.com/am/publish/astronomy.html

 

http://pr.caltech.edu/media/Press_Releases/PR12402.html

 


Le 29 Mai 2003

Une petite galaxie en orbite rétrograde autour de la Voie lactée

 

Crédit : Lockman, Smiley, Saxton. NRAO/AUI

 

De nouvelles observations avec le National Science Foundation's Robert C. Byrd Green Bank Telescope (GBT) suggèrent que le nuage intergalactique connu sous le nom de "Complex H", dont on ignorait la distance et l'importance, est en réalité une galaxie satellite en orbite rétrograde autour de la Voie lactée.

 

Les nouvelles observations placent le Complexe H à environ 108.000 années-lumières du Centre Galactique sur une orbite rétrograde inclinée de 45 degrés par rapport au plan galactique.

 

http://spaceflightnow.com/news/n0305/24retrograde/

 

http://arxiv.org/abs/astro-ph/0305408

 


Le 29 Mai 2003

S/2003 J 21, un nouveau satellite pour Jupiter

Ce nouveau satellite de Jupiter a été découvert par B. Gladman, J. Kavelaars, J.-M. Petit, L. Allen le 06 Février 2003 et observé par S. S. Sheppard, D. C. Jewitt, J. Kleyna, au moyen du Canada-France-Hawaii Telescope de 3.6m + CCD, et du Télescope de 2.2m de l'University d'Hawaii + CCD.

 

Ce qui porte désormais à 61 le nombre de satellites de Jupiter.

 

S/2003 J 21, découvert le 06 Février 2003, tourne en 599,65 jours sur une orbite inclinée de  147,95° 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K45.html (MPEC 2003-K45)

 

New Satellites of Jupiter Discovered in 2003 http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/jup2003.html

The Jupiter Satellite Page http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/

Jupiter's Known Satellites http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/jupsatdata.html

 

SpaceRef.com : http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=11687 [03/06/2003]

University of British Columbia http://www.astro.ubc.ca/people/gladman/jup2003.html [03/06/2003]

 

   


Le 29 Mai 2003

Comète C/2003 K3 (SOHO)

Une nouvelle comète, découverte sur les images transmises par le coronographe LASCO C3 du satellite SOHO, reçoit sa désignation :

 

La comète C/2003 K3, détectée les 25/26 Mai 2003 par H. Otterstedt, n'appartient à aucun groupe connu (Non-Group Comets)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K46.html (MPEC 2003-K46)

   


Le 28 Mai 2003

Découverte d'une galaxie z=6.17

 

Image Crédit : ESO

 

Une galaxie extrêmement éloignée et faible a été trouvée par une équipe d'astronomes avec une caméra à large champ installée sur le télescope Canada-France-Hawaii (CFHT) de Mauna Kea (Hawaii, USA).

 

La galaxie, dénommée "z6VDF J022803-041618", a été détectée, non pas par l'émission d'hydrogène, mais grâce à la lumière émise par ses étoiles massives. Sa couleur, peu commune, étant visible seulement sur des images obtenues par un filtre optique spécial isolant la lumière dans une bande étroite presque infrarouge.

 

Un spectre complémentaire de cet objet avec l'instrument multi-mode FORS2 du télescope YEPUN de 8,2m du VLT (Very Large Telescope) de l'ESO a confirmé que c'est une galaxie très éloignée (redshift de 6.17). On la voit comme elle était quand l'Univers avait seulement environ 900 millions d'années.

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2003/pr-12-03.html

 

http://babbage.sissa.it/abs/astro-ph/0303646

 


Le 28 Mai 2003

Comète C/2003 K2

La nouvelle comète C/2003 K2, actuellement de magnitude voisine de 14, a été découverte en tant qu'astéroïde le 26 Mai 2003 par le programme de recherche du Catalina Sky Survey. Des observations supplémentaires de l'objet effectuées par d'autres observateurs ont mis en évidence sa nature cométaire.

 

Les premiers calculs d'éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 11 Avril 2003, à une distance de 0.702 UA.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K43.html (MPEC 2003-K43)

 

ll est probable que la nouvelle comète C/2003 K2, découverte par le Catalina Sky Survey le 26 Mai, corresponde à un objet non confirmé trouvé à la mi-Avril par XingMing Zhou sur les images de l'instrument SWAN du satellite SOHO. Plusieurs tentatives pour confirmer l'objet visuellement la dernière semaine d'Avril ont échoué en raison d'une faible élévation de la comète et de sa proximité au Soleil. Il a aussi été suggéré que la comète pourrait avoir une courte période de l'ordre de 7,4 ans. (IAUC 8138) http://www.ast.cam.ac.uk/~jds/coms03.htm#03K2

   


Le 25 Mai 2003

Comète C/2003 K1 (Spacewatch)

La nouvelle comète C/2003 K1, actuellement de magnitude 18.1, a été découverte en tant qu'astéroïde le 23 Mai 2003 dans le cadre du programme Spacewatch. Des observations supplémentaires de l'objet effectuées par d'autres observateurs ont mis en évidence sa nature cométaire.

 

Les premiers calculs d'éléments orbitaux donnent un passage au périhélie au 10 Janvier 2003, à une distance de 2.34 UA. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K37.html (MPEC 2003-K37) [24/05/2003]

 

Des observations supplémentaires indiquent maintenant un passage au périhélie au 26 Décembre 2002, à une distance de 2.13 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K41.html (MPEC 2003-K41) [26/05/2003]

 

Les observations complémentaires indiquent un passage au périhélie au 25 Décembre 2002 à une distance de 2.12 UA

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K66.html (MPEC 2003-K66) [31/05/2003]

 

Après 49 observations depuis la découverte de la comète, le passage au périhélie est donné pour le 29 Décembre 2002 à 2.089 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03M24.html (MPEC 2003 M24) [21/06/2003]

  


Le 23 Mai 2003

Première photo de la Terre depuis une autre planète

 

Image Crédit : NASA/JPL/Malin Space Science System

 

La Terre, la Lune et Jupiter ont été photographiées le 8 Mai 2003 depuis l'orbite de Mars par le satellite Mars Global Surveyor (MGS), lors d'un alignement.

 

C'est la première image de la terre jamais prise d'une autre planète qui montre réellement notre maison comme un disque planétaire.

 

Mars et la caméra de MGS étaient à 139 millions de kilomètres de notre Terre.

 

http://www.msss.com/mars_images/moc/2003/05/22/

 

http://www.space.com/scienceastronomy/earth_from_mars_030522.html

 

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=11583


http://www.spaceflightnow.com/news/n0305/22earthmgs/

 

http://www.nasa.gov/vision/find/mars_global_surveyor.html

 

National Geographic First Picture of Earth From Mars

 


Le 22 Mai 2003

Le "Tourniquet du Jardinier" fait tourner la tête aux astronomes

 

Image Crédit : European Space Agency, A. Riera (Universitat Politècnica de Catalunya, Spain) and P. García-Lario (European Space Agency ISO Data Centre, Spain).

 

The Hubble Space Telescope is a project of international cooperation between ESA and NASA.

 

Une nouvelle image du Télescope Spatial Hubble (HST) montre une vue détaillée des jets ultra-rapides de matières sortant de la nébuleuse planétaire dénommée Henize 3-1475. Les astronomes l'ont surnommée "Tourniquet du Jardinier".

 

La curieuse forme en S et l'extrême vitesse de son écoulement gazeux (environ 4 millions de kilomètres par heure) donnent à Henize 3-1475 une place spéciale dans l'étude des nébuleuses planétaires, et laissent perplexe les astronomes.

 

Henize 3-1475 est située à une distance d'environ 18.000 années-lumières dans la constellation du Sagittaire (Sagittarius) . L'étoile centrale responsable des jets de matières est 12.000 fois plus lumineuse que notre Soleil et pèse trois à cinq fois plus.

 

http://space.com/scienceastronomy/hubble_sprinkler_030522.html

 

http://sci.esa.int/hubble/news/image.cfm?oid=32363&ooid=32362

 

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=11582

 

Video : http://www.spacetelescope.org/video/heic0308_vnr.html

 


Le 21 Mai 2003

Une naine rouge serait peut-être le troisième voisin stellaire le plus proche du Soleil

 

Crédits : NASA/Walt Feimer

 

L'étoile SO25300.5+165258, a été découverte fortuitement en Septembre 2002 par une équipe du GSFC (Goddard Space Flight Center) et du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA, en utilisant la base de données SkyMorph du programme de surveillance d'astéroïdes NEAT (Near Earth Asteroid Tracking).

 

L'étoile est une faible naine rouge, de type spectral M6.5, évaluée pour être à une distance d'environ 7.8 années-lumières de la Terre, dans la direction de la constellation du Bélier (Aries). La nouvelle étoile a seulement sept pour cent environ de la masse du Soleil et est 300.000 fois plus faible. Le rougeoiement faible de l'étoile est la raison pour laquelle on ne l'a pas vu jusqu'à présent, malgré sa distance relativement proche.

 

Si l'évaluation de distance initiale est confirmée, SO25300.5+165258 serait le troisième voisin stellaire le plus proche du Soleil, après le système d'Alpha Centauri, en réalité un groupe de trois étoiles situé à un peu plus de 4 années-lumières, et l'étoile de Barnard, situé à environ 6 années-lumières.

 

http://www.gsfc.nasa.gov/topstory/2003/0520newstar.html

 

http://www.upi.com/view.cfm?StoryID=20030520-042045-3641r

 

http://www.astronomy.com/

 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0305/20closestar/

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2776229.stm [18/02/2003]

 

http://arxiv.org/abs/astro-ph/0302206 [11/02/2003]

 

Voir la nouvelle du 18/02/2003 : Découverte d'une étoile proche : SO025300.5+165258 [18/02/2003]

 


Le 18 Mai 2003

Comète C/2003 J1 (NEAT)

Une nouvelle comète a été découverte le 13 Mai 2003 par le télescope de surveillance NEAT.

 

La comète C/2003 J1 (NEAT) orbite à une distance au périhélie de 5.19 UA. L'objet, actuellement de magnitude 17.7, passera à proximité du Soleil le 11 Septembre.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K15.html (MPEC 2003-K15)

 

Des observations complémentaires indiquent un passage au périhélie au 16 Octobre 2003 à 5.11 UA

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K65.html (MPEC 2003-K65) [31/05/2003]

  


Le 17 Mai 2003

La théorie du chaos explique l'origine des nouvelles lunes des planètes géantes

 

Photo : Scott S. Sheppard and David C. Jewitt/ Institute for Astronomy, University of Hawaii

 

Au cours des deux dernières années, de nombreuses petites lunes, en orbite autour des planètes géantes de notre Système solaire, ont été découvertes. Jupiter compte désormais 60 satellites et Saturne plus de 30. Ces satellites peuvent être divisées en deux groupes : les réguliers et les irréguliers. Les lunes régulières ont une orbite grossièrement circulaire autour de leur planète et semblent avoir été formées là au cours de la prime histoire du Système Solaire. Des lunes irrégulières ont une orbite fortement elliptique, et orbitent autour des planètes à une distance de plusieurs millions de kilomètres. On pense que celles-ci orbitaient à l'origine autour du Soleil et ont été capturées plus tard par la planète autour de laquelle elles tournent maintenant.

 

La découverte de ces nouvelles lunes soulève des questions., notamment concernant le problème de la capture du satellite, ou par quel mécanisme l'objet passe d'une orbite solaire à une orbite autour de la planète, et pourquoi quelques lunes ont des orbites progrades, c'est-à-dire tournant dans la même direction que la planète, tandis que l'énorme majorité a des orbites rétrogrades.

Des chercheurs de l'Université de Bristol (UK) et de l'Université d'Etat de l'Utah (USA) ont présenté une théorie pour expliquer le mécanisme de capture qui, non seulement est en accord avec les emplacements observés des lunes irrégulières connues, mais prévoit aussi de nouvelles régions où les lunes pourraient être placées.

 

L'équipe de chercheurs a aussi montré que les lunes initialement capturées dans les orbites progrades sont non seulement chaotiques, mais qu'elles ont tendance de s'approcher très près de la planète. Cela signifie qu'elles ont une chance plus grande d'élimination par des collisions avec les lunes géantes intérieures ou la planète, expliquant ainsi le plus grand nombre de lunes rétrogrades, particulièrement autour du Jupiter.

 

http://utahstatetoday.usu.edu/

 

http://www.nature.com/

 

http://www.bris.ac.uk/news/2003/188

ou

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=11551

ou

http://www.spaceflightnow.com/news/n0305/16chaos/

 


Le 16 Mai 2003

L'éclipse totale de Lune du 16 Mai 2003

Malgré des conditions météorologiques difficiles pour de nombreux observateurs qui n'ont pu assister à la phase de totalité, l'éclipse a été largement observée sur une bonne partie de l' Europe et du continent américain.

 

Des photos exceptionnelles :

http://www.spaceweather.com/eclipses/gallery_15may03.html

  


Le 15 Mai 2003

Hubble capture les changements de saisons sur Neptune

 

Crédit : Wisconsin-Madison University/JPL

 

Les observations de Neptune faites pendant une période de six ans avec le Télescope Spatial Hubble (HST) par un groupe de scientifiques de l'Université de Wisconsin-Madison et du JPL de la NASA, montrent une augmentation progressive de la brillance de la planète Neptune, surtout dans l'hémisphère sud de la planète.

 

Les bandes de nuages de Neptune sont devenues plus larges et plus brillantes au fil des ans. Ce changement semble correspondre à des variations saisonnières, comme les changements saisonniers que nous voyons sur la Terre. À la différence de la Terre, cependant, les saisons de Neptune durent pendant des décennies, pas seulement quelques mois. Une saison simple sur la planète, qui orbite autour du Soleil en presque 165 ans, peut durer plus de 40 ans.

 

http://www.news.wisc.edu/releases/view.html?id=8676&month=May&year=2003

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99993736

 

http://hubblesite.org/newscenter/archive/2003/17/

 

 


Le 15 Mai 2003

Premières Lumières pour MACAO-VLTI

 

L'étoile HIC 59206

Crédit : MACAO-KUEYEN + VLTI/ ESO

 

La première des quatre unités MACAO-VLTI (Multi Application Curvature Adaptive Optics), le nouveau système d'Optique Adaptative pour l'Interféromètre du VLT (Very Large Telescope), a été installée, intégrée et évaluée au moyen d'une série d'observations, sur le télescope KUEYEN de 8,2m du VLT.

 

Pour ces essais, une caméra infrarouge, développée tout particulièrement, a permis une évaluation détaillée des performances.

 

L'ESO vient de publier les premières images obtenues le 18 Avril avec la caméra d'essai du premier système MACAO-VLTI.

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2003/pr-11-03.html

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/3028157.stm

 


Le 09 Mai 2003

Pluies de météorites sur Terre après une collision d'astéroïdes

Dans des sédiments marins anciens localisés dans le sud de la Suède, des géologues ont découvert la preuve qu'une collision colossale a eu lieu dans la ceinture d'astéroïdes, il y a environ 500 millions d'années, conduisant à une pluie de météorites sur la surface de la Terre. La collision explosive pourrait avoir été une des plus grandes de l'histoire récente du système solaire en impliquant deux objets d'environ 1 000 kilomètres de large. Une petite fraction des fragments est retombée sur Terre sur une durée de 5 à 10 millions d'années.

 

http://riceinfo.rice.edu/projects/reno/Newsrel/2003/20030508_meteorite.shtml

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/technology/3014027.stm

 

Scientific American : Fossilized Meteorites Reveal Spectacular Ancient Shower over Earth

 

http://www.space.com/scienceastronomy/asteroids_collide_030508.html

 

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=11484

  


Le 09 Mai 2003

La Nébuleuse Hélix... pour célébrer le Jour de l'Astronomie (10 Mai)

 

Crédit : NASA, NOAO, ESA, the Hubble Helix Nebula Team, M. Meixner (STScI), and T.A. Rector (NRAO).

Hubble Space Telescope est un projet de coopération internationale entre l'ESA et la NASA.

 

L'une des nébuleuses planétaires la plus proche de la Terre (650 années-lumières), la nébuleuse Hélix (NGC 7293) a été photographiée par le télescope spatial Hubble.

 

En Novembre 2002, pour protéger Hubble de la tempête de météores des Léonides, les contrôleurs ont tourné le télescope spatial dans la direction de la nébuleuse. Les astronomes du STScI ont assemblé les neuf images obtenues dans une mosaïque, que les experts ont alors mélangée avec une photographie plus large prise par la Mosaic Camera du télescope de 0,90m de l'Observatoire National de Kitt Peak (Tucson, Arizona).

 

L'Hélice est une cible bien connue des astronomes amateurs. Vue aux jumelles, elle apparaît comme un nuage fantomatique, dans la constellation du Verseau (Aquarius).

 

http://sci.esa.int/hubble/news/image.cfm?oid=32242&ooid=32241

 


Le 09 Mai 2003

Envoyez votre nom vers la comète Tempel 1

 

Impression d'artiste

Crédits : NASA/JPL

 

La NASA commence une campagne pour envoyer des centaines de milliers de noms vers la comète Tempel 1. Les noms seront portés à bord du vaisseau spatial Deep Impact de la NASA.

 

Les scientifiques de la mission sont confiants qu'un impact sur le noyau d'une comète répondra aux questions de base sur la nature et la composition de ces vagabondes célestes. En formant un cratère profond dans la comète Tempel 1, les scientifiques veulent trouver des indices sur la formation du système solaire. Les objectifs de la mission sont :

- Observer comment le cratère se forme

- Mesurer la profondeur du cratère et son diamètre

- Mesurer la composition de l'intérieur du cratère et son éjecta

- Déterminer les changements de dégazage naturel produit par l'impact

 

Des images spectaculaires tant du survol de la comète par le vaisseau spatial que de l'impact, prévu le 04 Juillet 2005, seront envoyées vers la Terre presque en temps réel.

 

Vous pouvez soumettre votre nom jusqu'en février 2004.

http: // deepimpact.jpl.nasa.gov/ ou http: // deepimpact.umd.edu

 

http://www.jpl.nasa.gov/releases/2003/70.cfm

 


Le 08 Mai 2003

De jeunes étoiles dans le halo d'Andromède

 

Crédits : NASA, ESA and T.M. Brown (STScI)

 

L'analyse des images de galaxies les plus lointaines prises grâce au télescope spatial Hubble (HST), a permis aux astronomes de mesurer sûrement l'âge du halo sphérique d'étoiles entourant la galaxie d'Andromède voisine (M31).

 

À leur surprise, ils ont découvert qu'environ un tiers des étoiles du halo d'Andromède se sont formées il y a seulement 6 à 8 milliards d'années.

 

http://hubblesite.org/newscenter/archive/2003/15/

 


Le 07 Mai 2003

Transit de Mercure du 07 Mai 2003

 

 Crédits : Swedish 1-m Solar Telescope (SST) of the Royal Swedish Academy of Sciences

 

Un passage exceptionnel de Mercure devant le Soleil s'est déroulé sous un ciel splendide pour une grande partie des habitants de l'Europe. Les Transits de Mercure sont des phénomènes rares puisqu'on en compte en moyenne 13 par siècle. Les deux derniers passages ont eu lieu les 6 Novembre 1993 et 15 Novembre 1999, et le prochain sera visible le 8 Novembre 2006.

 

Page Spéciale : Passage de Mercure devant le Soleil le 07 Mai 2003

 

Des photos exceptionnelles !!!

 

Swedish 1-m Solar Telescope (SST) of the Royal Swedish Academy of Sciences

http://www.solarphysics.kva.se/Mercurytransit7May2003/

 

GONG/NSO

http://gong.nso.edu/mercury_transit03/

 

ESO

http://www.eso.org/outreach/eduoff/vt-2004/mt-2003/mt-display.html

 

Lothar Singer & Wolfgang Latin

http://www.einsteiger-astronomie.de/merkur.htm

 

 


Le 02 Mai 2003

Comète P/2003 H4

Une nouvelle comète périodique a été découverte le 29 Avril 2003 par le télescope de surveillance LINEAR.

 

La comète P/2003 H4 orbite à une distance au périhélie de 1.68 UA. L'objet, actuellement de magnitude 17.6, passera à proximité du Soleil le 13 Mai. Sa période est de  5.78 ans.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03J14.html (MPEC 2003-J14)

 

La comète a reçu le nom définitif de P/2003 H4 (LINEAR) le 24 Mai 2003  (IAUC 8135)

 

Des observations complémentaires indiquent un passage au périhélie au 14 Mai 2003 à 1.703 UA 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K64.html (MPEC 2003-K64) [31/05/2003]

  


Le 01 Mai 2003

Comète P/2000 QD 181 = 156P/Russell-LINEAR

La comète périodique P/2000 QD181 (Russell-LINEAR) prend la dénomination de 156P/Russell-LINEAR.

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/lists/PeriodicCodes.html

 

Comète P/2000 QD 181 = 1986 R1 = 1993 WU (RUSSELL-LINEAR) [voir la Nouvelle du 22/04/2003]

 

COMETES numérotées à courte période

  


Le 01 Mai 2003

Comète C/2003 H3 (NEAT)

Une nouvelle comète a été découverte le 30 Avril 2003 par le télescope de surveillance NEAT du JPL avec le télescope de 1,2m de l'Air Force Haleakala d'Hawaii.

 

La comète C/2003 H3 orbite à une distance au périhélie de 1.75 UA. L'objet, actuellement de magnitude 15.9, passera à proximité du Soleil en Octobre 2003. Sa magnitude sera alors de 12.9 au maximum.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03J02.html (MPEC 2003-J02)

 

Des observations complémentaires indiquent maintenant un passage au périhélie au 24 Avril 2003 à 2.9 UA

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03K63.html (MPEC 2003-K63) [31/05/2003]

  


 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux