Nouvelles du Ciel d'Avril 2021

 

 

 

Les Titres

   

Hubble observe la croissance d'une planète géante [29/04/2021]

Comètes C/2020 F7 (Lemmon), C/2019 U5 (PANSTARRS) [25/04/2021]

Hubble capture une étoile géante au bord de la destruction [23/04/2021]

Hubble repère des quasars doubles dans des galaxies en fusion [06/04/2021]

 

 

Les Titres des "Nouvelles du Ciel" disponibles en Version Javascript ou Version XML

 

En savoir plus pour afficher les Titres des "Nouvelles du Ciel" de PGJ sur votre Site Web ou sur le Bureau de votre Ordinateur

 

LE GUIDE DU CIEL 2021-2022 de Guillaume CANNAT

 

Tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2021 et le 30 juin 2022

 

L'ouvrage incontournable pour les observateurs du ciel.
Vendu à plus de 210 000 exemplaires depuis sa création en 1995.

 

Il s'agit de la 27e édition du fameux Guide du Ciel de Guillaume Cannat, l'ouvrage de référence des observateurs du ciel.

 

Le guide le plus complet pour préparer des observations du ciel : plus de 1.000 phénomènes célestes annoncés (conjonctions, éclipses de Lune et de Soleil, étoiles filantes, occultations, aurores boréales, comètes, cycles solaires, etc.) ; des conseils pratiques ; des centaines de cartes, de photographies et de schémas.

 

En plus des nombreuses cartes du ciel et des rubriques habituelles mises à jour, cette édition contient :

• un dossier sur les prochaines éclipses de Lune et de Soleil.

• de nombreux conseils pour trouver et observer tout au long de l'année les plus belles formations lunaires: cratères, mers, montagnes...

• des gros plans sur des objets du ciel profond : amas stellaires, nébuleuses et galaxies.

• des centaines d'images, de cartes et de schémas.

 

- ISBN : 979-10-90238-33-6

- 352 pages 

- 17 x 24 cm

  

... à découvrir sur le site d'amds !

 

LE CIEL A L'OEIL NU EN 2021 de Guillaume CANNAT

19e édition

 

Ccommandez dès maintenant Le Ciel à l'œil nu en 2021 pour le recevoir par courrier suivi dès sa mise en vente.

 

Le Ciel à l'œil nu est l'ouvrage de référence des observateurs du ciel. Il vous guide en ville et en pleine nature pour pratiquer le plus simplement du monde l'une des plus vieilles activités humaines : l'observation du ciel étoilé, des planètes et de la Lune.

 

Cette dix-neuvième édition est truffée de récits d'observations et de conseils, saupoudrée de rappels mythologiques sur les constellations, épicée d'informations encyclopédiques sur les planètes et les étoiles et d'idées pour observer ou photographier facilement les plus beaux rendez-vous entre les planètes, le Soleil et la Lune visibles de janvier à décembre 2021.

 

Un cahier pratique réunit en début d'ouvrage toutes les informations dont vous avez besoin pour observer le ciel ou choisir votre premier instrument ; nouvelles tables d'orientation de la Grande Ourse et d'Orion.

 

Avec le site web associé à ce guide, vous pouvez obtenir des informations complémentaires, des cartes du ciel à imprimer, des images des astres à haute résolution et des liens directs vers les sites utiles pour votre pratique quotidienne du loisir astronomique.

 

150 illustrations, schémas photographiques, cartes du ciel, images inédites.

 

ISBN : 979-10-90238-31-2

144 pages

17 x 24 cm

 

Le Ciel à l'œil nu en 2021 est diffusé par GEODIF/SODIS

 

... Réservez dès maintenant votre exemplaire sur amds-edition.com !

 

LE GUIDE DU CIEL 2020-2021 de Guillaume CANNAT

 

Tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2021

 

L'ouvrage incontournable pour les observateurs du ciel.
Vendu à plus de 200 000 exemplaires depuis sa création en 1995.

 

Il s'agit de la 26e édition du fameux Guide du Ciel de Guillaume Cannat, l'ouvrage de référence des observateurs du ciel.

 

Le guide le plus complet pour préparer des observations du ciel : plus de 1 000 phénomènes célestes annoncés (conjonctions, éclipses de Lune et de Soleil, étoiles filantes, occultations, aurores boréales, comètes, cycles solaires, etc.) ; des conseils pratiques ; des centaines de cartes, de photographies et de schémas.

 

En plus des nombreuses cartes du ciel et des rubriques habituelles mises à jour, cette édition contient :

• un dossier sur les prochaines éclipses de Lune et de Soleil.

• de nombreux conseils pour trouver et observer tout au long de l'année les plus belles formations lunaires: cratères, mers, montagnes...

• des gros plans sur des objets du ciel profond : amas stellaires, nébuleuses et galaxies.

• des centaines d'images, de cartes et de schémas.

 

- ISBN : 979-10-90238-30-5

- 352 pages 

- 17 x 24 cm

  

Vous pouvez commander en souscription votre exemplaire du GUIDE DU CIEL 2020-2021 en cliquant ici...

 

... à découvrir sur le site d'amds !

 

 

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Vous cherchez un ancien article ? Les Titres des Nouvelles du Ciel classés par Catégories

 

 

 

 


Sources ou Documentations non francophones

Sources ou Documentations en langue française

   

 

Si vous appréciez PGJ et si vous souhaitez voir votre site préféré continuer d'évoluer et de se développer, n'hésitez pas à m'apporter votre soutien sous forme de donation.

Merci d'avance à tous les éventuels généreux donateurs.

  

 

 

 

29 Avril 2021

Hubble observe la croissance d'une planète géante

 

Illustration: NASA, ESA, STScI, Joseph Olmsted (STScI)

 

L'exoplanète PDS 70b engloutit du gaz et de la poussière comme elle continue de prendre de la masse.

 

Avez-vous déjà fait un désordre complet dans votre cuisine pendant la cuisson? À certains moments, il peut sembler que de la farine flotte dans l'air, mais une fois que vous avez ajouté beaucoup d'eau et formé votre pâte, le pain ressemble plus à une boule. Un processus similaire est à l'œuvre dans un système solaire éloigné connu sous le nom de PDS 70, sauf que la farine et l'eau sont remplacées par du gaz et de la poussière. Dans le cas de la planète PDS 70b, le gaz et la poussière sont lentement aspirés alors que ce monde lointain construit sa masse sur des millions d'années.

 

Les chercheurs utilisant Hubble ont mesuré directement le taux de croissance de la masse de PDS 70b pour la première fois en utilisant les sensibilités ultraviolettes uniques de l'observatoire pour capturer le rayonnement d'un gaz extrêmement chaud tombant sur la planète. Le monde massif de la taille de Jupiter orbite à peu près à la même distance qu'Uranus du Soleil - bien qu'il se fraye un chemin à travers un désordre de gaz et de poussière alors qu'il se déplace dans le système solaire. La planète, qui a commencé à se former il y a environ 5 millions d'années, est peut-être à la fin de son processus de formation. Les découvertes des chercheurs ouvrent une nouvelle façon d'étudier la formation de planètes qui pourraient aider d'autres astronomes cherchant à en savoir plus sur la croissance des planètes géantes dans des systèmes solaires éloignés.

 

Science: McDonald Observatory–University of Texas, Yifan Zhou (UT)
Illustration: NASA, ESA, STScI, Joseph Olmsted (STScI)

 

https://hubblesite.org/contents/news-releases/2021/news-2021-021.html

 

Le Meilleur du télescope spatial Hubble

 

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

 


25 Avril 2021

Comètes C/2020 F7 (Lemmon), C/2019 U5 (PANSTARRS)

 

Nouvelles du Ciel

 

C/2020 F7 (Lemmon)

Marco Micheli rapporte avoir détecté une activité cométaire de l'objet A/2020 F7 observé à Mauna Kea par le Canada-France-Hawaii Telescope de 3.6-m le 19 Octobre 2020, notant une chevelure diffuse de 5" et une possible queue large et faible au nord-nord-est.

 

Découvert sur des images prises le 22 Mars 2020 avec le télescope de 1,5 m du Mt. Lemmon Survey, l'objet répertorié A/2020 F7 n'avait jusqu'à présent montré aucune activité cométaire. Des observations antérieures à la découverte, obtenues en 2020 les 04 et 23 Janvier et les 02 et 21 Février par le Mt. Lemmon Survey, le 27 Janvier par Pan-STARRS 2, le 31 Janvier par Pan-STARRS 1, et les 19 et 20 Janvier par le Palomar Mountain--ZTF, ont été identifiées.

 

Les éléments orbitaux elliptiques de la comète C/2020 F7 (Lemmon) indiquent un passage au périhélie le 14 Novembre 2021 à une distance d'environ 5,3 UA du Soleil.

https://minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21FB0.html (MPEC 2021-F110)

https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=C%2F2020%20F7;orb=0;cov=0;log=0;cad=0#elem

 


C/2019 U5 (PANSTARRS)

Marco Micheli rapporte avoir détecté une activité cométaire de l'objet A/2019 U5 observé à Mauna Kea par le Canada-France-Hawaii Telescope de 3.6-m le 13 Septembre 2020, notant une chevelure diffuse de 4" et une queue de 3" en P.A. de 90°.

 

Découvert sur des images prises le 22 Octobre 2019 avec le télescope Pan-STARRS 1 de 1,8 m de Haleakala, l'objet répertorié A/2019 U5 et classifié en tant que astéroide parabolique par le JPL, circule sur une orbite rétrograde avec un passage au périhélie en Mars 2023 à une distance d'environ 3,6 UA du Soleil. L'objet ne montrait pas d'activité cométaire lors de sa découverte, mais il se trouvait encore à plus de 10 UA du Soleil. Des observations antérieures à la découverte, obtenues le 11 Octobre 2019 par le Mt. Lemmon Survey, ont été identifiées par la suite.

 

Les éléments orbitaux hyperboliques de la comète C/2019 U5 (PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 30 Mars 2023 à une distance d'environ 3,6 UA du Soleil.

https://minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21G80.html (MPEC 2021-G80)

https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=C%2F2019%20U5;orb=0;cov=0;log=0;cad=0#elem

 


Date des PASSAGES au PERIHELIE des COMETES Date, Périodes de révolution, Distance au Soleil 

COMETES - Magnitudes prévues pour les prochains mois

Liste des comètes potentiellement observables - éléments orbitaux

 

Lost - Les Disparues... ou les comètes périodiques non revues.

 

Les différentes familles de comètes

 

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

 


 

Chasseur de comètes

de Michel ORY

 

Commander dès maintenant

 

Un des phénomènes les plus impressionnants de l'Univers nous dévoile peu à peu tous ses secrets.

 

Crainte de mauvais présages dans l'Antiquité, supposées maintenant avoir joué un rôle majeur dans le développement de la vie sur Terre, les comètes sont une éternelle source d'études et de fascination pour les astronomes amateurs comme pour les professionnels.

 

Fourmillant de conseils pratiques et d'anecdotes, le livre de Michel Ory nous immerge dans la vie quotidienne de ces chasseurs de comètes. Comment en découvrir une ? Comment se la faire attribuer ? Peut-on déterminer son orbite, calculer sa trajectoire, anticiper son retour ?

 

On découvre une communauté internationale de passionnés qui, depuis longtemps, contribue sans relâche à l'étude de ces phénomènes célestes. De nombreuses photos et des illustrations réalisées par le dessinateur de presse Pitch Comment viennent enrichir l'ensemble.

  

Professeur de physique au lycée cantonal de Porrentruy, ancien journaliste et astronome amateur passionné, Michel Ory écume les observatoires aux quatre coins du globe, à la recherche de ces phénomènes célestes. En 2008, par la découverte de 304P/Ory, il intègre la « communauté » des chasseurs/découvreurs de comètes.

 

Sommaire :

1. Découvrir sa première comète – 2. Origine et nature des comètes – 3. Les étoiles filantes, des poussières de comètes – 4. Cometography, la référence mondiale – 5. Mes amateur(e)s stars – 6. Souvent perdues, parfois retrouvées – 7. Ils ont décroché le jackpot – 8. L'affaire Bappu et la légende Ikeya – 9. Une comète pour la science – 10. Comment observer les comètes depuis son jardin ? – 11. Voir la prochaine grande comète – Annexe. Où évoluent les comètes dans le système solaire ? – Bibliographie – Glossaire – Index

 

Titre

Chasseur de comètes

Edition

1re édition

Date de parution

mars 2021

Nombre de pages

192 pages

Dimensions

210 × 150 mm

Poids

355 g

ISBN-13

9782807334908

 


23 Avril 2021

Hubble capture une étoile géante au bord de la destruction

 

Image: NASA, ESA, STScI

 

L'étoile pétulante éjecte une bulle spectaculaire de gaz incandescents

 

La puissante géante bleue AG Carinae n'est pas votre étoile normale. L'une des étoiles les plus brillantes de notre galaxie de la Voie Lactée, AG Carinae est brûlante, brillante de l'éclat d'un million de soleils. Vous auriez besoin d'un super écran solaire si vous viviez à proximité de l'étoile. L'étoile est jusqu'à 70 fois plus lourde que notre Soleil et brûle du carburant à un rythme féroce.

 

Son opulence signifie que l'étoile gigantesque vit dans la voie rapide. Déverser autant d'énergie a des conséquences néfastes sur le monstre stellaire. Il est sujet à des crises convulsives, se dilatant comme une montgolfière et déversant ses couches externes de matériau dans l'espace. Il y a 10.000 ans, une ou plusieurs éruptions géantes ont créé la magnifique coquille de poussière et de gaz en expansion que l'on voit ici. Les étoiles comme celle-ci sont rares : moins de 50 résident dans notre groupe local de galaxies voisines.

 

Le télescope spatial Hubble a capturé une image de cette explosion particulièrement importante pour commémorer le 31e anniversaire du lancement dans l'espace de l'observatoire en orbite autour de la Terre.

 

Image: NASA, ESA, STScI

 

https://hubblesite.org/contents/news-releases/2021/news-2021-017

 

Le Meilleur du télescope spatial Hubble

 

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

 


06 Avril 2021

Hubble repère des quasars doubles dans des galaxies en fusion

 

Artist's Illustration: NASA, ESA, and J. Olmsted (STScI)

 

Les habitants de notre galaxie de la Voie lactée vivant dans plusieurs milliards d'années auront un ciel nettement différent au-dessus de leur tête. Deux objets brillants, chacun aussi brillant que la Pleine Lune ou plus brillant, noieront les étoiles de leur éclat. Ces ampoules géantes flamboyantes sont une paire de quasars, mis au monde par la collision de notre Voie lactée avec la galaxie voisine d'Andromède.

 

Les quasars sont enflammés par des trous noirs monstres se nourrissant avec voracité de matière en fusion, déclenchant un torrent de radiations. La Voie lactée et Andromède ont de tels trous noirs dans leurs cœurs, qui sont maintenant des géants endormis. A savoir, jusqu'à l'explosion. Le duo sera alors aussi meurtrier qu'éblouissant. Des radiations explosives de la paire de quasars pourraient stériliser les surfaces des planètes, anéantissant d'innombrables civilisations extraterrestres.

 

Cette histoire de quasars en duel «étoile de la mort» qui se profile dans le ciel peut sembler être une scène d'un film de science-fiction. Mais l'Univers réel est plus étrange que la fiction. C'est en fait une histoire qui s'est déroulée entre deux paires de galaxies qui existaient il y a longtemps et très loin. Les quatre galaxies, contenant chacune un quasar central et brillant, sont en train de fusionner. Au fur et à mesure que les deux galaxies de chaque paire de quasars se rapprochent, leurs quasars font de même. Hubble a capturé l'action, photographiant deux paires de quasars qui existaient il y a 10 milliards d'années, au plus fort des rencontres rapprochées entre les galaxies. La découverte offre un moyen unique de sonder les collisions entre les galaxies dans l'Univers primitif qui, autrement, n'auraient pas été détectées. Les anciens quasars sont éparpillés dans les cieux, il est donc fortuit de trouver ces duos dynamiques. Les astronomes estiment qu'un quasars sur mille seulement est en réalité un quasar double.

 

Artist's Illustration: NASA, ESA, and J. Olmsted (STScI)

Science: NASA, ESA, Y. Shen and X. Liu (University of Illinois, Urbana-Champaign), and H.-C. Hwang and N. Zakamska (Johns Hopkins University)

 

https://hubblesite.org/contents/news-releases/2021/news-2021-14

 

Le Meilleur du télescope spatial Hubble

 

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

 


 

Chasseur d'astéroïdes

de Michel ORY

 

Michel Ory, chasseur d'astéroïdes, nous raconte un monde qu'il connait bien : celui de ces petits objets célestes, tout là-haut, et de ceux qui les observent, ici-bas.

 

Non seulement les astéroïdes, ces « mini planètes » ont, chacun, leur histoire, mais le livre nous entraîne également à la rencontre de ceux qui les observent : un petit monde qui, lui aussi, gagne à être connu ! Un monde en voie d'extinction…

 

Avec quelques astronomes amateurs, Michel Ory fait en effet partie des derniers Mohicans célestes, dont la vie est rythmée par l'observation du ciel. Car aujourd'hui, force est de constater que le reste de l'humanité ne vit plus en symbiose avec la voûte céleste.

 

Et pourtant, au-delà des écrans et du virtuel, le ciel étoilé est un patrimoine à préserver, comme le tigre du Bengale ou les grandes pyramides d'Égypte. C'est aussi un formidable terrain d'aventures, à redécouvrir de toute urgence.

 

Astronome amateur, Michel Ory parcourt inlassablement le ciel depuis près de vingt ans à la recherche de petits corps du système solaire, astéroïdes ou comètes. Ce chasseur infatiguable a découvert, à lui seul, plus de 200 astéroïdes et 2 comètes.

 

- 144 Pages

- 16,00 €

- ISBN : 978-2-7465-1782-0

- Dimensions : 17 x 24 cm

 


 

Si vous appréciez PGJ et si vous souhaitez voir votre site préféré continuer d'évoluer et de se développer, n'hésitez pas à m'apporter votre soutien sous forme de donation.

Merci d'avance à tous les éventuels généreux donateurs. 


 

Dans la majorité des cas, la "Nouvelle" est un texte composé à partir d'une ou plusieurs sources ou une traduction "libre" du texte d'origine. Chaque "Nouvelle" est accompagnée de la provenance exacte des informations au moyen d'un ou de plusieurs liens conduisant vers les pages servant de support à l'élaboration de la "Nouvelle". Ces liens peuvent vous être utiles pour approfondir le sujet.

 

Ceux-ci sont identifiés selon le code suivant :

Sources ou Documentations non francophones

Sources ou Documentations en langue française

 

Les liens proposés vers d'autres sites sont communiqués à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de PGJ, tant en ce qui concerne les contenus que les conditions d'accès.

 

Les articles de la rubrique "Nouvelles du Ciel" peuvent être librement reproduits à condition d'indiquer sur votre page :

Source : PGJ - "Nouvelles du Ciel" avec un lien vers la "Nouvelle" concernée ou vers la page d'accueil de PGJ

 

Toutefois, un petit nombre d'articles proviennent de sources extérieures. Dans ce cas, le lien figurant au bas de l'article conduisant vers la page d'origine est précédé de la mention "Source :" indiquant le réel auteur de l'information.

exemple : Source : http://...........

 

De même, les photos illustrant ces articles sont accompagnées des mentions de "Crédit" ou de "Copyright" correspondantes.

 

L'utilisation de ces photos est soumise à certaines règles, propres à chaque auteur, mais que l'on peut résumer ainsi :

- utilisation non-commerciale

- respect des mentions de "Crédit" ou de "Copyright".

 

Il vous appartient toutefois de vérifier auprès des auteurs si celles-ci peuvent être reproduites librement ainsi que les conditions spéciales d'utilisation.

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux