Nouvelles du Ciel d'Avril 2004

 

Les Titres

  

P/2004 HC18 (LINEAR) [30/04/2004]

Comètes SOHO : C/2003 N1, N2, O4, O5, O6, O7, O8, P1, P2 [30/04/2004]

Système binaire de pulsars [29/04/2004]

CASSINI-HUYGENS Saturne en couleurs [29/04/2004]

Bub Nebula, un papillon de glace et de feu [29/04/2004]

Ballet Cosmique ou le Masque de Diable - Triplet de Galaxies NGC 6769-71 [28/04/2004]

Un programme consacré à l'Espace sur la chaîne Odyssée [28/04/2004]

Un nouveau minerai trouvé dans une météorite lunaire [27/04/2004]

P/2004 H3 (Larsen) [24/04/2004]

Anneau de diamants [23/04/2004]

Comètes SOHO : C/2003 K13, M8, M9, M10, M11, M12 [23/04/2004]

CASSINI-HUYGENS Quatre moyens de voir Saturne [22/04/2004]

Les taches de Jupiter devraient disparaître [22/04/2004]

MARS EXPRESS Le flanc ouest d'Olympus Mons [22/04/2004]

P/2004 H2 (Larsen) [22/04/2004]

Chandra révèle deux aspects de la puissance d'une supernova [22/04/2004]

Les Lyrides [21/04/2004]

C/2004 H1 (LINEAR) [18/04/2004]

La comète C/2004 F4 (Bradfield) dans le champ du satellite SOHO [18/04/2004]

La forme grossière de l'astéroïde Itokawa élucidée [17/04/2004]

Comètes SOHO : C/2003 L8, M1, M2, M3, M4, M5, M6, M7 [17/04/2004]

L'étoile éloignée révèle une planète [16/04/2004]

Les brumes d'hydrocarbures de Titan, une animation montrant l'évolution de la couverture nuageuse [15/04/2004]

P/2004 EW38 Catalina-LINEAR [15/04/2004]

CASSINI-HUYGENS Prometheus et Pandora [15/04/2004]

C/2004 DZ61 (Catalina-LINEAR) [15/04/2004]

Un Dragon à la surface de Titan [14/04/2004]

Hubble observe Sedna, le mystère augmente [14/04/2004]

DR21, des géantes invisibles dévoilées par le télescope spatial Spitzer [14/04/2004]

La Voie Lactée dans le passé était plus turbulente que prévu [14/04/2004]

L'ombre de Titan devant la nébuleuse du Crabe [14/04/2004]

C/2004 G1 (LINEAR) [13/04/2004]

C/2004 F4 (Bradfield), une nouvelle comète brillante [13/04/2004]

La 750ème comète SOHO [10/04/2004]

Comètes SOHO : C/2003 K10, K11, K12, L3, L4, L5, L6, L7 [10/04/2004]

Un nouveau magazine télévisé sur l'espace [03/04/2004]

CASSINI-HUYGENS Des taches sur Saturne [02/04/2004]

Les nouvelles images détaillées de Titan, la plus grande lune dans le Système solaire [01/04/2004]

Des astronomes découvrent des douzaines de mini-galaxies [01/04/2004]

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Vous cherchez un ancien article ? Les Titres des Nouvelles du Ciel classés par Catégories

 

Sources ou Documentations

Sources ou Documentations en langue française



Le 30 Avril 2004

P/2004 HC18 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète P/2004 HC18 (LINEAR) a été découverte en tant qu'astéroïde le 17 Avril 2004 par le télescope de surveillance LINEAR. Les observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux préliminaires indiquent un passage au périhélie au 18 Juin 2004 à une distance de 1,7 UA, et une période de 6,55 ans.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H90.html (MPEC 2004-H90)

 

Les observations supplémentaires indiquent une période de 6,52 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J39.html (MPEC 2004-J39)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J73.html (MPEC 2004-J73)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04K68.html (MPEC 2004-K68)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04L43.html (MPEC 2004-L43)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004HC18.html

   


Le 30 Avril 2004

Comètes SOHO : C/2003 N1, N2, O4, O5, O6, O7, O8, P1, P2

 

Nouvelles du Ciel

Photo : SOHO/LASCO

(NASA/ESA)

 

Des comètes découvertes sur les images transmises par le satellite SOHO ont été mesurées et annoncées par les circulaires MPEC 2004-H87 et MPEC 2004-H88 :

Toutes ces comètes appartiennent au groupe de Kreutz.

 

C/2003 N1 (SOHO) (X. Leprette et J. Sachs)

C/2003 N2 (SOHO) (J. Sachs)

C/2003 O4 (SOHO) (J. Sachs)

C/2003 O5 (SOHO) (J. Sachs)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H87.html (MPEC 2004-H87)

 

C/2003 O6 (SOHO) (X.-M. Zhou)

C/2003 O7 (SOHO) (M. Boschat)

C/2003 O8 (SOHO) ((J. Sachs)

C/2003 P1 (SOHO) (M. Boschat)

C/2003 P2 (SOHO) (M. Boschat)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H88.html (MPEC 2004-H88)

   


Le 29 Avril 2004

Système binaire de pulsars

 

Crédit : NASA/JPL

 

La découverte du système à deux étoiles, officiellement nommé PSR J0737- 3039B, a été annoncée en 2003 par une équipe multinationale de chercheurs d'Italie, d'Australie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Ces chercheurs ont proposé que le duo contenait un pulsar et une étoile à neutrons.

 

Plus tard en 2003, les scientifiques travaillant au Parkes Observatory (New South Wales, Australie) ont déterminé que les deux étoiles sont en réalité des pulsars. Cette découverte marque le premier exemple connu d'un système binaire de pulsars.

 

Le système binaire de pulsars est localisé à environ 2.000 années-lumière de la Terre.

 

http://www.jpl.nasa.gov/releases/2004/114.cfm

 

Nouvelles du Ciel Système de Pulsar double [09/01/2004]

 


Le 29 Avril 2004

Saturne en couleurs

 

Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute

 

Saturne et ses anneaux remplissent complètement le champ de vision de la caméra à champ restreint de Cassini dans cette image en couleurs naturelles prise le 27 Mars 2004. C'est le dernier aperçu simple de Saturne et ses anneaux réalisables avec la caméra à champ restreint à l'approche de la planète. Désormais, jusqu'à l'insertion d'orbite, Saturne et ses anneaux seront plus grands que le champ de vision de la caméra à champ restreint.

 

Les variations colorées entre les bandes atmosphériques et les caractéristiques dans l'hémisphère sud de Saturne, tout comme les subtiles différences colorées au milieu de l'anneau B, sont maintenant plus distinctes que jamais. Les variations colorées impliquent généralement des compositions différentes. La nature et les causes des différences de composition tant dans l'atmosphère que dans les anneaux sont des questions principales qui seront examinées par les scientifiques de Cassini lors de la progression de la mission.

 

L'image est une composition réalisée à partir de trois expositions (rouge, vert, bleu) prises lorsque le vaisseau spatial était à 47,7 millions de kilomètres de la planète. La résolution de l'image est de 286 kilomètres par pixel.

 

http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA05389

 


Le 29 Avril 2004

Bub Nebula, un papillon de glace et de feu

 

Crédit : ESA/NASA and Albert Zijlstra

 

Cette image de NGC 6302, Bug Nebula, prise avec le télescope spatial Hubble (HST), montre les murs impressionnants de gaz comprimé. Un tore formé d'une masse de poussières entoure la nébuleuse intérieure. Au coeur de l'agitation se trouve une des étoiles les plus chaudes connues. En dépit d'une température extrêmement élevée, d'environ 250.000 degrés Celsius, l'étoile elle-même n'a jamais été vue, car elle brille plus intensément dans l'ultraviolet et est cachée par la couverture de poussières, ce qui la rend difficile à observer.

 

Chimiquement, la composition de Bug Nebula en fait aussi un des objets connus les plus intéressants. Des observations antérieures réalisées avec le satellite ISO (Infrared Space Observatory) de l'ESA ont montré que le tore poussiéreux contient des hydrocarbures, des carbonates tels que la calcite, ainsi que de la glace et du fer. La présence des carbonates est intéressante. Dans le Système Solaire, leur présence est considérée comme une preuve de la présence d'eau liquide dans le passé, parce que les carbonates se forment lorsque l'anhydride carbonique se dissout dans l'eau liquide et forme des sédiments. Mais sa détection dans des nébuleuses telles que Bug Nebula, là où aucune eau liquide n'a existé, prouve que d'autres processus de formation ne peuvent pas être exclus.

 

Bug Nebula, localisée dans la constellation australe du Scorpion (Scorpius), est située à environ 4.000 années-lumière.

 

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=34998

   


Le 28 Avril 2004

Ballet Cosmique ou le Masque de Diable - Triplet de Galaxies NGC 6769-71

 

Crédit : ESO (VLT MELIPAL+VIMOS)

 

La nouvelle image de l'ESO est une composition montrant le triplet de galaxies NGC 6769, 6770 et NGC 6771 situé dans la constellation australe du Paon (Pavo) à une distance de 190 millions d'années-lumière, observé avec l'instrument VIMOS (VIsible Multi-Object Spectrograph) sur Melipal, un des quatre télescopes de 8,2m du VLT (Very Large Telescope).

 

Les images ont été obtenues le matin du 01 Avril 2004, au crépuscule, dans trois bandes de fréquences différentes.

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2004/phot-12-04.html

   


Le 28 Avril 2004

Un programme consacré à l'Espace sur la chaîne Odyssée

 

Crédit : ESA

 

La chaîne Odyssée diffusera à compter du 1er mai 2004, de 1h30 à 8h30 du matin, en multidiffusion, un programme consacré à l'espace.

 

L'Agence Spatiale Européenne et Arianespace sont partenaires de cette initiative.

Le concept de l'émission proposée par Espace Prod. est de faire découvrir au public la Terre, observée depuis l'espace, mais aussi de mieux faire connaître ses habitants, sa faune, sa flore et ses paysages.

 

Ce programme tourné vers le futur nous fera découvrir ou redécouvrir les satellites et leurs rôles dans notre quotidien, les découvertes martiennes, les aventures lunaires, les vols habités, les bases spatiales, les lanceurs et la Station Spatiale Internationale (ISS).

 

Dans le cadre de ce partenariat, la majorité des lancements d'Arianespace seront retransmis en direct ou en différé.

 

La chaîne Odyssée est diffusée sur TPS.

 

Source : arianespace_videocorner/streamingbox.com

   


Le 27 Avril 2004

Un nouveau minerai trouvé dans une météorite lunaire

 

Crédit : PNAS

 

Un morceau de la Lune qui a débarqué sur Terre sous forme de météorite contient un nouveau minerai, l'hapkeite, baptisé du nom de Bruce Hapke de l'Université de Pittsburgh, un chercheur qui a prévu le processus peu commun qui a formé ce minerai.

 

Des grains de minerai, de formule chimique Fe2Si, indiquant la présence de deux atomes de fer et un de silicium, ont été trouvés dans les morceaux d'une météorite, Dhofar 280, découverte en Avril 2001 en Oman. L'Hapkeite est probablement créé lorsque des minuscules particules, des micro-météorites, percutent la Lune à grande vitesse.

 

http://msnbc.msn.com/id/4839307/

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/3659551.stm

 

http://www.pnas.org/cgi/content/abstract/0401565101v1

   


Le 24 Avril 2004

P/2004 H3 (Larsen)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète P/2004 H3 (Larsen) a été découverte le 22 Avril 2004 par Jim  Larsen dans le cadre du programme de surveillance Spacewatch.

 

Les éléments orbitaux préliminaires indiquent un passage au périhélie au 29 Février 2004 à une distance de 2,5 UA, et une période de 8,51 ans. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H66.html (MPEC 2004-H66)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 15 Mars 2004 à 2.46 UA, et une période de 7.85 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J13.html (MPEC 2004-J13)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 15 Mars 2004 à 2.43 UA, et une période de 7.67 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J72.html (MPEC 2004-J72)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 12 Mars 2004 à 2.43 UA, et une période de 7.70 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04K41.html (MPEC 2004-K41)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004H3.html

   


Le 23 Avril 2004

Anneau de diamants

 

Crédit : NASA, ESA, and The Hubble Heritage Team (AURA/STSc)

 

Ressemblant à un bracelet incrusté de diamants, un anneau de brillantes étoiles bleues enveloppe le noyau jaunâtre de ce qui était autrefois fois une galaxie spirale normale. Cette nouvelle image du télescope spatial Hubble (HST) est publiée pour commémorer le 14ème anniversaire du lancement d'Hubble le 24 Avril 1990 et son déploiement à partir de la navette spatiale Discovery le 25 Avril 1990.

 

Le brillant anneau bleu, plus grand que notre propre galaxie de la Voie Lactée, est d'un diamère d'environ 150.000 années-lumières. La galaxie, cataloguée sous le nom d'AM 0644-741 se trouve à 300 millions d'années de distance dans la direction de la constellation australe de la Dorade (Dorado).

 

Les galaxies en anneau sont un exemple particulièrement saisissant de comment les collisions entre des galaxies peuvent radicalement changer leur structure, en déclenchant aussi la formation de nouvelles étoiles massives, jeunes, chaudes, qui sont bleues en couleur.

 

Les galaxies en anneau résultent d'un type particulier de collision, dans laquelle la galaxie ("l'intruse") plonge directement à travers le disque d'une autre ("la cible").

 

http://hubblesite.org/newscenter/newsdesk/archive/releases/2004/15/image/a

   


Le 23 Avril 2004

Comètes SOHO : C/2003 K13, M8, M9, M10, M11, M12

 

Nouvelles du Ciel

Photo : SOHO/LASCO

(NASA/ESA)

 

Des comètes découvertes sur les images transmises par le satellite SOHO ont été mesurées et annoncées par la circulaire MPEC 2004-H49 :

Toutes ces comètes appartiennent au groupe de Kreutz.

 

C/2003 K13 (SOHO) (D. Evans)

C/2003 M8 (SOHO) (X.-M. Zhou)

C/2003 M9 (SOHO) (X.-M. Zhou)

C/2003 M10 (SOHO) (X.-M. Zhou)

C/2003 M11 (SOHO) (X. Leprette)

C/2003 M12 (SOHO) (R. Kracht et X. Leprette)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H49.html (MPEC 2004-H49)

   


Le 22 Avril 2004

Quatre moyens de voir Saturne

 

Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute

 

Un montage des images de Cassini, pris dans quatre régions différentes du spectre, de l'ultraviolet à l'infrarouge, démontre qu'il y en a plus dans Saturne que ne peut voir l'oeil.

 

Les images montrent les effets de l'absorption et de la dispersion de la lumière à des longueurs d'ondes différentes tant par le gaz atmosphérique que par les nuages de hauteurs et d'épaisseurs différentes. Elles montrent aussi l'absorption de la lumière par les particules colorées mélangées avec de blancs nuages d'ammoniac dans l'atmosphère de la planète.

 

La caméra à champ restreint de Cassini a pris ces quatre images en 20 minutes le 03 Avril 2004, lorsque le vaisseau spatial était à 44,5 millions de kilomètres de la planète. La résolution de l'image est d'environ 267 kilomètres par pixel. Les quatre images montrent la même face de Saturne.

 

 

Dans l'image en haut à gauche, on voit Saturne en ultraviolet (298 nanomètres); en haut à droite, en longueurs d'ondes bleues visibles (440 nanomètres); en bas à gauche, en longueurs d'ondes rouges lointaines juste au-delà du spectre de lumière visible (727 nanomètres); et en bas à droite, en longueurs d'ondes proches de l'infrarouge (930 nanomètres).

 

Le ruban de lumière vue dans l'hémisphère nord apparaît brillant dans l'ultraviolet et le bleu (les images du haut) et est presque invisible aux longueurs d'ondes plus longues (les images du bas). Les nuages dans cette partie de l'hémisphère nord sont épais et la lumière du soleil illumine seulement l'atmosphère supérieure sans nuage. Les longueurs d'ondes plus courtes sont par conséquent dispersées par le gaz et font que l'atmosphère illuminée est brillante, tandis que les longueurs d'ondes plus longues sont absorbées par le méthane.

 

Les anneaux de Saturne apparaissent aussi remarquablement différents d'une image à l'autre, dont les temps de pose s'étalent entre 2 à 46 secondes. Les anneaux apparaissent sombres dans la deuxième image en ultraviolet, de 46 secondes de pose, parce qu'ils reflètent peu de lumière à ces longueurs d'ondes. Les différences à d'autres longueurs d'ondes sont surtout dues aux différences de temps d'exposition.

 

http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA05388

   


Le 22 Avril 2004

Les taches de Jupiter devraient disparaître

 

Crédit : NASA/JPL

 

La plupart des grandes tempêtes dans l'atmosphère de Jupiter qui apparaissent dans les images de la planète géante devraient disparaître au cours des prochaines années.

 

Selon Philip Marcus, de l'Université de Californie de Berkeley, la plupart des tempêtes actuellement vues dans l'atmosphère disparaîtront dans les sept années suivantes lorsque le cycle climatique de 70 ans touchera à sa fin, provoquant un changement de température d'environ 10 degrés Celsius. Ce changement de température, une augmentation près de l'équateur et une diminution aux pôles, déstabilisera les courants, formant de nouveaux jeux de tempêtes.

 

Le plus grand anticyclone de la planète, la Grande Tache Rouge, d'une taille d'environ deux à trois fois celle de la Terre, devrait réchapper à la destruction et survivre à cette période de changement climatique, en raison de sa proximité à l'équateur. A la différence d'autres tourbillons de Jupiter, la Grande Tache Rouge survit en "mangeant" les anticyclones voisins.

 

http://www.berkeley.edu/news/media/releases/2004/04/21_jupiter.shtml

   


Le 22 Avril 2004

Le flanc ouest d'Olympus Mons

 

Crédit : ESA/DLR/FU (G. Neukum)

 

Les nouvelles images prises par Mars Express montrent le flanc ouest du volcan Olympus Mons, situé dans la région de Tharsis.

 

Ces images ont été prises au moyen de la caméra stéréo haute résolution (HRSC) au cours de l'orbite 143 depuis une altitude de 266 kilomètres. La résolution de l'image est d'environ 25 mètres par pixel.

 

http://www.esa.int/export/SPECIALS/Mars_Express/SEM59O67ESD_0.html

   


Le 22 Avril 2004

P/2004 H2 (Larsen)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète P/2004 H2 (Larsen) a été découverte le 19 Avril 2004 par Jim  Larsen avec le télescope Spacewatch du Steward Observatory de Kitt Peak (Arizona).

 

Les éléments orbitaux préliminaires indiquent un passage au périhélie au 11 Août 2004 à une distance de 2,5 UA, et une période de 9,53 ans. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H42.html (MPEC 2004-H42)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 11 Avril 2004 à 2,59 UA, et une période de 9,86 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H65.html (MPEC 2004-H65)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 17 Mai 2004 à 2,62 UA, et une période de 9,57 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J12.html (MPEC 2004-J12)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 11 Mai 2004 à 2,61 UA, et une période de 9,55 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04K40.html (MPEC 2004-K40)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04L41.html (MPEC 2004-L41)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004H2.html

   


Le 22 Avril 2004

Chandra révèle deux aspects de la puissance d'une supernova

 

SNR 0540-69.3

Crédit : NASA/CXC

 

Une nouvelle image de l'Observatoire de rayons X Chandra montre clairement deux aspects de l'énorme puissance libérée lorsqu'une étoile massive éclate. Une implosion a écrasé la matière dans une étoile à neutrons extrêmement dense, déclenchant une explosion qui a envoyé une onde de choc grondant dans l'espace à la vitesse de plus de 5 millions de km-h.

 

L'image révèle une flamme blanche intense centrale de particules de haute énergie d'environ 3 années-lumière de large, créée par l'étoile de neutron tournant rapidement, ou le pulsar. La flamme blanche est entourée d'une coquille de gaz chaud d'environ 40 années-lumière de diamètre qui marque la progression extérieure de l'onde de choc de la supernova.

 

En tourbillonnant sur lui-même 20 fois par seconde, le pulsar produit une puissance équivalente à celle de 30.000 soleils. Ce pulsar est remarquablement semblable au pulsar de la célèbre Nébuleuse du Crabe, bien qu'on les observe à des distances énormément différentes, 160.000 années-lumière contre 6.000 années-lumière. Tant SNR 0540-69.3 que le pulsar de Crabe tournent rapidement et sont âgés d'environ mille ans. Les deux pulsars produisent d'énormes quantités de radiations X et des particules de haute énergie et tous les deux sont immergés dans des nuages magnétisés des particules de haute énergie de quelques années-lumière de diamètre. Les deux nuages sont des sources de lumineux rayons X et dans les deux cas les nuages de haute énergie sont entourés par un tissu filamenteux de gaz frais qui se dévoile aux longueurs d'ondes optiques.

 

Cependant, la vaste coque extérieure de gaz d'environ 50 millions de degré Celsius dans SNR 0540-69.3 n'a aucune contrepartie dans la Nébuleuse du Crabe. Cette différence provient certainement de facteurs exogènes. L'étoile massive qui a éclaté pour créer SNR 0540-69.3 était apparemment dans une région où se trouvait une quantité appréciable de gaz. L'onde de choc de la supernova a balayé et a chauffé le gaz environnant et a créé la chaude et vaste coque de rayons X. Une onde de choc semblable existe vraisemblablement autour de la Nébuleuse du Crabe, mais la quantité de gaz disponible est apparemment trop petite pour produire une quantité détectable de radiation X.

 

http://www.msfc.nasa.gov/news/news/photos/2004/photos04-115.html

   


Le 21 Avril 2004

Les Lyrides

 

Nouvelles du Ciel

 

L'essaim météorique des Lyrides est l'essaim de météores le plus vieux pour lequel des observations ont été trouvées. Il a été observé en Chine il y a plus de 2.000 ans.

 

Le mathématicien et astronome Johann Gottfried Galle (1812/1910), à qui l'on doit la découverte de Neptune en 1846 d'après les indications de Le Verrier, démontra que l'orbite de l'essaim était similaire à l'orbite de la comète Thatcher (C/1861 G1-1861 I), une comète orbitant autour du Soleil en 410 ans découverte par A.E. Thatcher le 04 Avril 1861 à New York.

 

Cette année, le maximum de l'essaim météorique des Lyrides, actif du 16 au 25 Avril 2004, est prévu pour le 22 vers 04h UT.

 

Comme pour de nombreux essaims, la répartition des poussières le long de l'orbite n'est pas homogène. Au cours des précédentes années, l'essaim a montré d'importantes variations dans son comportement. Le Taux horaire moyen (ZHR) est de 18 sur les treize dernières années, mais les rapports d'observations montrent que le nombre de météores peut être bien supérieur pendant de courtes périodes, une bonne vingtaine d'heures autour de la période du maximum. Il est donc fortement conseillé de surveiller le ciel dans les nuits qui précèdent et qui succèdent au jour du maximum prévu.

 

Cette année, le moment du maximum intervient quelques jours après la Nouvelle Lune. Les conditions sont donc très favorables pour l'observation de cet essaim qui produit seulement un météore toutes les 3 à 5 minutes, en moyenne.

 

L'essaim météoriques des Lyrides

   


Le 18 Avril 2004

C/2004 H1 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète C/2004 H1 (LINEAR) a été découverte le 16 Avril 2004 en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance LINEAR. Des observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 13 Janvier 2004 à une distance de 2,05 UA. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H26.html (MPEC 2004-H26)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 15 janvier 2004 à une distance de 2,07 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H58.html (MPEC 2004-H58)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J11.html (MPEC 2004-J11)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004H1.html

   


Le 18 Avril 2004

La comète C/2004 F4 (Bradfield) dans le champ du satellite SOHO

 

Crédit : SOHO (NASA-ESA)

 

La comète C/2004 F4 (Bradfield), découverte par William A. Bradfield le 23 Mars 2004, effectue son passage a proximité du Soleil.

 

La comète est visible dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO depuis le 15 Avril à 20h42 UT, et semble plus brillante que prévu. Les estimations font état d'une magnitude avoisinant -2, compte-tenu du temps d'exposition des images transmises par SOHO, lequel a été réduit à 8s au lieu de 25s habituellement.

 

La comète sortira du champ de SOHO le 20 Avril.

 

Pour les observateurs européens, C/2004 F4 (Bradfield) deviendra visible dans le ciel du matin fin Avril-début Mai.

 

Il est possible cependant que la comète ne survive pas à son passage à proximité du Soleil.

 

Nouvelles du Ciel : C/2004 F4 (Bradfield), une nouvelle comète brillante [13/04/2004]

 

Page Spéciale : La comète C/2004 F4 (Bradfield) une comète brillante, la 18ème découverte de William Bradfield

   


Le 17 Avril 2004

La forme grossière de l'astéroïde Itokawa élucidée

 

Crédit : S. J. Ostro et al., Meteoritics and Planetary Science (in press)

 

Une récente observation radar a clarifié la forme grossière de l'astéroïde 25143 Itokawa (1998 SF36), vers lequel la sonde MUSES-C (Hayabusa) se dirige.

 

Un groupe de recherche dirigé par Steve Ostro du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA a effectué des observations radar de l'astéroïde avec le plus grand radiotélescope du monde, le radiotélescope de 305m d'Arecibo (Porto Rico).

Un survol de la Terre en Mai 2004 conduira la sonde Hayabusa vers l'orbite de l'astéroïde. La sonde, lancée le 09 Mai 2003, effectuera des observations détaillées pendant les mois suivant son arrivée auprès d'Itokawa, prévue en été 2005. La caméra très performante à bord capturera des images plus précises de la surface de l'astéroïde qui ressemble à une pomme de terre d'après les images faites à partir des données du radiotélescope d'Arecibo.

 

http://www.jaxa.jp/missions/projects/sat/exploration/muses_c/backnumber_e.html

 

http://echo.jpl.nasa.gov/~ostro/itokawa.html

http://echo.jpl.nasa.gov/~ostro/ostro+fig_5.gif

   


Le 17 Avril 2004

Comètes SOHO : C/2003 L8, M1, M2, M3, M4, M5, M6, M7

 

Nouvelles du Ciel

Photo : SOHO/LASCO

(NASA/ESA)

 

Des comètes découvertes sur les images transmises par le satellite SOHO ont été mesurées et annoncées par les circulaires MPEC 2004-H20 et 2004-H21 :

Toutes ces comètes appartiennent au groupe de Kreutz.

 

C/2003 L8 (SOHO) (R. Kracht)

C/2003 M1 (SOHO) (R. Kracht et K. Cernis)

C/2003 M2 (SOHO) (R. Kracht)

C/2003 M3 (SOHO) (J. Sachs)

C/2003 M4 (SOHO) (R. Kracht)

C/2003 M5 (SOHO) (M. Boschat)

C/2003 M6 (SOHO) (R. Kracht)

C/2003 M7 (SOHO) (X.-M. Zhou)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H20.html (MPEC 2004-H20)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04H21.html (MPEC 2004-H21)

   


Le 16 Avril 2004

L'étoile éloignée révèle une planète

 

Crédit : NASA/JPL

 

Une équipe d'astronomes a utilisé l'effet de loupe cosmique pour révéler une planète orbitant autour d'une étoile éloignée. La découverte a été rendue possible par la coopération entre deux équipes de recherche internationales : Microlensing Observations in Astrophysics (Moa) et Optical Gravitational Lensing Experiment (Ogle).

 

C'est la première découverte d'une planète autour d'une étoile au-delà du Système solaire en utilisant l'effet de lentille gravitationnelle.

 

Une étoile ou une planète peuvent agir comme une lentille cosmique pour amplifier une étoile plus éloignée alignée derrière elle. Le champ gravitationnel de l'étoile du premier plan plie et concentre la lumière.

 

Le système planétaire de l'étoile nouvellement découvert est à environ 17.000 années-lumière, dans la constellation du Sagittaire (Sagittarius). La planète, orbitant une étoile de type naine rouge, est probablement 1,5 fois plus grande que Jupiter. La planète et l'étoile sont éloignées d'environ trois fois la distance Terre-Soleil.

 

http://www.jpl.nasa.gov/releases/2004/103.cfm

   


Le 15 Avril 2004

Les brumes d'hydrocarbures de Titan, une animation montrant l'évolution de la couverture nuageuse

 

Crédit : Adamkovics and de Pater/UC Berkeley)

 

Alors que le vaisseau spatial Cassini-Huygens s'approche de Saturne et de sa lune Titan pour une rencontre en Juillet 2004, une équipe d'astronomes de l'Université de Californie de Berkeley a employé le système d'optique adaptative sur le télescope Keck d'Hawaï pour imager la brume d'hydrocarbure qui enveloppe la lune, prenant des instantanés à des altitudes diverses de 150-200 kilomètres de la surface. Ils ont assemblé les images dans un film qui montre ce que Huygens rencontrera lorsque la sonde descendra en surface en Janvier 2005, six mois après la mise en orbite du vaisseau spatial Cassini.autour de Saturne.

 

http://www.berkeley.edu/news/media/releases/2004/04/15_titan.shtml

   


Le 15 Avril 2004

P/2004 EW38 Catalina-LINEAR

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète P/2004 EW38 Catalina-LINEAR a été découverte le 28 Décembre 2003 en tant qu'astéroïde par les télescopes de surveillance Catalina et LINEAR. Des observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 19 Novembre 2003 à une distance de 1,79 UA, et une période de 6,80 ans.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04G46.html (MPEC 2004-G46)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004EW38.html

   


Le 15 Avril 2004

Prometheus et Pandora

 

Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute

 

Cassini a aperçu Prometheus et Pandora, les deux lunes de Saturne escortant l'anneau F dont les orbites imprévisibles fascinent tant les scientifiques et font des ravages dans l'anneau F.

 

Prometheus (102 kilomètres de large) et Pandora (84 kilomètres de large), découvertes sur les images envoyées par le vaisseau spatial Voyager 1 en 1980, sont dans des orbites chaotiques. Leurs orbites peuvent changer d'une manière imprévisible quand les lunes sont très près l'une de l'autre. On a d'abord remarqué ce comportement étrange depuis la Terre et par les observations du télescope spatial Hubble en 1995, lorsqu'on a vu les anneaux presque par la tranche.

 

Cette image de la caméra à champ restreint a été réalisée à travers un filtre spécial vert, centré à 568 nanomètres, le 10 Mars 2004, lorsque le vaisseau spatial se trouvait à 55,5 millions de kilomètres de la planète. La résolution de l'image est d'environ 333 kilomètres par pixel.

 

http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA05387

   


Le 15 Avril 2004

C/2004 DZ61 (Catalina-LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète C/2004 DZ61 (Catalina-LINEAR) a été découverte le 18 Février 2004 en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance Catalina et le lendemain par LINEAR. Des observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 26 Mai 2004 à une distance de 2,01 UA.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04G34.html (MPEC 2004-G34)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004DZ61.html

   


Le 14 Avril 2004

Un Dragon à la surface de Titan

 

Crédit : ESO (VLT YEPUN + NACO/SDI)

 

De nouvelles images d'une clarté sans égal ont été obtenues avec le VLT (Very Large Telescope) de l'ESO des formations à la surface de Titan, la plus grande lune dans le système saturnien. Elles ont été faites par une équipe de recherche internationale pendant des observations de mise en marche avec l'instrument SDI (Simultaneous Differential Imager), un nouveau dispositif optique installé récemment sur l'instrument d'Optique Adaptative NACO, permettant l'obtention d'images extrêmement fines simultanément dans trois couleurs.

 

Crédit : ESO (VLT YEPUN + NACO/SDI)

 

Les images montrent un certain nombre de régions réfléchissant la lumière de manière différente. Une interprétation possible des secteurs sombres est qu'ils représentent d'énormes réservoirs superficiels d'hydrocarbures.

 

Crédit : ESO (VLT YEPUN + NACO/SDI)

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2004/pr-09-04.html

   


Le 14 Avril 2004

Hubble observe Sedna, le mystère augmente

 

Crédit : NASA, ESA and M. Brown (Caltech)

 

A la grande surprise des astronomes, Sedna (2003 VB12) ne semble pas avoir de lune pour compagnon.

 

Lors de l'annonce de l'existence de Sedna le 15 Mars, son découvreur Mike Brown du Caltech, était convaincu de l'existence d'un compagnon, se basant sur le fait que Sedna semble avoir une rotation très lente.

 

L'étude approfondie de 35 images prises par le télescope spatial Hubble de l'objet connu le plus lointain de notre Système solaire, Sedna, n'a pas montré la présence d'une lune orbitant autour du planétoïde.

 

Ce résultat inattendu pourrait offrir de nouveaux indices sur l'origine et l'évolution des objets situés aux confins du Système solaire.

 

http://hubblesite.org/newscenter/newsdesk/archive/releases/2004/14/text/

 

Sedna (2003 VB12), un nouveau monde

 

Nouvelles du Ciel : Sedna (2003 VB12), le premier objet du nuage intérieur d'Oort découvert à ce jour [15/03/2004]

Nouvelles du Ciel : La découverte d'un objet mystérieux dans notre Système Solaire sera annoncée Lundi [13/03/2004]

   


Le 14 Avril 2004

DR21, des géantes invisibles dévoilées par le télescope spatial Spitzer

 

Crédit : NASA/JPL-Caltech/A. Marston (ESTEC/ESA)

 

Cachée profondément par un épais rideau de poussières cosmiques, DR21 est une nursery d'étoiles massives située à environ 10.000 années-lumière de notre galaxie dans la constellation du Cygne (Cygnus).

 

Grâce aux détecteurs infrarouges extrêmement sensibles de son instrument Infrared Array Camera, le télescope spatial Spitzer a pu observer cette pépinière stellaire invisible à l'oeil humain, dévoilant ainsi de nombreuses étoiles massives, les plus massives jamais vues, déchirant en lambeaux le nuage de gaz et la poussière autour d'elles.

 

On estime que la plus grande de ces étoiles massives est 100.000 fois plus lumineuse que notre propre Soleil.

 

http://www.spitzer.caltech.edu/Media/releases/ssc2004-06/release.shtml

   


Le 14 Avril 2004

La Voie Lactée dans le passé était plus turbulente que prévu

 

Crédit : ESO

 

Une équipe d'astronomes du Danemark, de Suisse et de Suède a réalisé une avancée importante dans notre compréhension de la Voie Lactée, la galaxie dans laquelle nous vivons.

 

Après plus de 1.000 nuits d'observations réparties sur 15 ans, l'équipe a déterminé les mouvements spatiaux de plus de 14.000 étoiles proches. Pour la première fois, les changements dynamiques de la Voie Lactée depuis sa naissance peuvent maintenant être étudiés en détail et avec un échantillon d'étoiles assez large pour permettre une analyse approfondie.

 

Les astronomes ont trouvé que notre galaxie a eu une vie beaucoup plus turbulente et plus chaotique que prévu.

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2004/pr-08-04.html

   


Le 14 Avril 2004

L'ombre de Titan devant la nébuleuse du Crabe

 

Crédit : Titan's Path: NASA/CXC/Penn State/K.Mori et al.; Crab Nebula: NASA/CXC/ASU/J.Hester et al.

 

Un rare événement céleste a été capturé le 05 Janvier 2003 par l'Observatoire de rayons X Chandra lorsque Titan, la plus grande des lunes de Saturne et la seule lune dans le Système Solaire à posséder une atmosphère épaisse, est passée devant les lumineux rayons X de la nébuleuse du Crabe (M1), le reste d'une explosion de supernova qui a été observée en l'an 1054.

 

La tache d'ombre de Titan a permis aux astronomes de réaliser la première radiographie de l'étendue de son atmosphère, et de constater que celle-ci est plus étendue que prévu.

Bien que Saturne et Titan passent à quelques degrés de la nébuleuse du Crabe environ tous les 30 ans, le passage de la planète et de son satellite directement devant la nébuleuse est rare.

http://chandra.harvard.edu/press/04_releases/press_040504.html

   


Le 13 Avril 2004

C/2004 G1 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète C/2004 G1 (LINEAR) a été découverte par le télescope de surveillance LINEAR le 09 Avril 2004.

 

L'orbite préliminaire indique un passage au périhélie en Juin 2004 à une distance de 1,19 UA. Au plus près du Soleil, la comète devrait atteindre la magnitude 17,3.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04G40.html (MPEC 2004-G40)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J10.html (MPEC 2004-J10)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 04 Juin 2004 à une distance de 1,20 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J38.html (MPEC 2004-J38)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004G1.html

   


Le 13 Avril 2004

C/2004 F4 (Bradfield), une nouvelle comète brillante

 

Nouvelles du Ciel

 

William A. Bradfield a découvert visuellement une nouvelle comète brillante le 23 Mars 2004, tandis qu'il cherchait une comète sungrazer. Bradfield a observé la comète le jour suivant, mais la confirmation finale n'a pas pu être possible avant le 08 Avril. La comète a été confirmée par plusieurs observateurs de l'hémisphère sud.

 

L'orbite préliminaire indique un passage au périhélie au 17 Avril 2004 à une distance de 0,17 UA. La comète C/2004 F4 (Bradfield), qui pourrait avoisiner la magnitude 2.3 au périhélie. sera visible sur les images du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO du 16 au 20 Avril. Pour les observateurs européens, la comète, actuellement très basse sur l'horizon, deviendra visible à la magnitude 6 dans le ciel du matin fin Avril-début Mai.

 

Il est possible cependant que la comète ne survive pas à son passage à proximité du Soleil.

 

Cette nouvelle comète est la 18ème comète découverte visuellement par l'astronome William Bradfield, depuis sa première découverte en 1972 (1972f). Maintenant âgé de 76 ans, William Bradfield est né en Nouvelle-Zélande et a travaillé de nombreuses années pour le gouvernement australien comme chercheur sur les sytèmes de propulsion des lanceurs avant de prendre sa retraite à la fin des années 1980.

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2004F4.html

   


Le 10 Avril 2004

La 750ème comète SOHO

 

Images courtesy of the SOHO/LASCO consortium. SOHO is a project of international cooperation between ESA and NASA.

 

Le 22 Mars 2004, le vaisseau spatial SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) a découvert sa 750ème comète depuis son lancement en Décembre 1995.

 

La comète, appartenant à la famille des comètes "sungrazers" du groupe de Kreutz, a été trouvée par l'astronome amateur allemand Sebastion Hönig sur les images du coronographe LASCO C3 (Large Angle Spectrometric Coronagraph) de SOHO.

 

http://www.esa.int/export/esaCP/SEMSJV57ESD_index_0.html

 

http://pgj.pagesperso-orange.fr/kreutz.htm

   


Le 10 Avril 2004

Comètes SOHO : C/2003 K10, K11, K12, L3, L4, L5, L6, L7

 

Nouvelles du Ciel

Photo : SOHO/LASCO

(NASA/ESA)

 

Des comètes découvertes sur les images transmises par le satellite SOHO ont été mesurées et annoncées par les circulaires MPEC 2004-G19 et 2004-G20 :

Toutes ces comètes appartiennent au groupe de Kreutz.

 

C/2003 K10 (SOHO) (P. Shkreby)

C/2003 K11 (SOHO) (D.-H. Chen)

C/2003 K12 (SOHO) (T. Hoffman)

C/2003 L3 (SOHO) (X. Leprette)

C/2003 L4 (SOHO) (R. Kracht et M. Meyer)

C/2003 L5 (SOHO) (R. Kracht)

C/2003 L6 (SOHO) (P. Shkreby)

C/2003 L7 (SOHO) (M. Boschat)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04G19.html (MPEC 2004-G19)

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04G20.html (MPEC 2004-G20)

   


Le 03 Avril 2004

Un nouveau magazine télévisé sur l'espace

 

Crédit : ESA

 

Le 02 Avril constitue la première d'une nouvelle émission de télévision spéciale produite par EuroNews en collaboration avec l'ESA et consacrée à l'espace. Le sujet de la première émission porte sur les préparatifs de la mission Galileo.

 

Ce magazine intitulé Space sera diffusé sur Euronews tous les quinze jours (et rediffusé 21 fois dans la semaine), en 7 langues et est également disponible sur le Web.

 

Le magazine Space sera produit et diffusé toutes les deux semaines, avec un nouveau programme commençant un vendredi sur deux. Chaque magazine durera 4 minutes et sera diffusé 21 fois dans la semaine, et notamment en prime time le vendredi et le samedi, afin de toucher un maximum de téléspectateurs.

 

Article complet:
http://www.esa.int/esaCP/SEMGGL57ESD_France_0.html

 


Le 02 Avril 2004

Des taches sur Saturne

 

Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute

 

Cassini continue son approche vers Saturne, et de nouvelles caractéristiques atmosphériques sont maintenant visibles dans l'hémisphère sud de la planète, notamment deux petites taches foncées situées à 38 degrés de latitude sud.

 

La caméra à champ restreint du vaisseau spatial Cassini-Huygens a pris plusieurs clichés le 08 Mars 2004, qui ont été mélangés pour créer cette image en couleur normale. Le vaisseau spatial était alors à 56,4 millions de kilomètres de Saturne, soit légèrement plus d'un tiers de la distance de la Terre au Soleil.

 

La définition de l'image est de 338 km par pixel.

 

http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA05385

 

http://minilien.com/?EudGBNj1Vo

 


Le 01 Avril 2004

Les nouvelles images détaillées de Titan, la plus grande lune dans le Système solaire

 

Crédit : ESO (VLT YEPUN + NACO)

 

Le système d'optique adaptative NAOS-CONICA (NACO) combiné avec le VLT (Very large Telescope) de l'ESO à l'Observatoire de Paranal au Chili, a été utilisé pour étudier Titan, la plus grande lune de Saturne.

 

Découverte par l'astronome Hollandais Christian Huygens en 1655, Titan mérite bien son nom. Avec un diamètre d'environ 5.150 km, la lune de Saturne est plus grande que Mercure et deux fois plus grande que Pluton. Elle est unique en ayant une atmosphère brumeuse d'azote, de méthane et d'hydrocarbures huileux. Bien qu'ayant été exploré en détail par les missions Voyageur de la NASA, de nombreux aspects de l'atmosphère et de la surface demeurent toujours inconnus. Ainsi, l'existence de phénomènes saisonniers ou journaliers, la présence de nuages, la composition superficielle et la topographie sont toujours en discussion. Il y a même eu des suppositions que de la vie primitive (probablement éteinte maintenant) puisse être trouvée sur Titan.

 

Titan est la cible principale de la mission Cassini/Huygens, une coopération entre la NASA et l'ESA, lancée en 1997 et prévue pour parvenir à Saturne le 01 Juillet 2004. Le module Huygens est conçu pour entrer dans l'atmosphère de Titan et descendre en parachute jusqu'à la surface.

 

Les observations depuis la Terre sont essentielles pour optimiser les résultats de cette mission spatiale, parce qu'elles complèteront les informations collectées dans l'espace et conforteront l'interprétation des données.

 

Une équipe d'astronomes français a récemment utilisé le système d'optique adaptative dernier cri NACO sur le quatrième télescope de 8.2-m du VLT, Yepun, pour dresser la carte de la surface de Titan au moyen des images proches de l'infrarouge et chercher des changements de l'atmosphère dense.

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2004/phot-08-04.html

 

Planètes et Satellites : Titan

 


Le 01 Avril 2004

Des astronomes découvrent des douzaines de mini-galaxies

 

Crédit : University of Bristol

 

Des astronomes ont découvert avec le télescope anglo-australien (AAT) des douzaines de galaxies miniatures inconnues auparavant dans l'amas de galaxies voisin du Fourneau (Fornax).

 

Elles appartiennent à une classe de galaxies surnommées "naines ultra-compactes" (UCDs), qui était inconnue avant que la même équipe d'astronomes n'ait découvert 6 d'entre elles dans l'amas Fornax en 2000. Le nombre d'UCDs dépasse le nombre de galaxies elliptiques et spirales conventionnelles dans la région centrale de l'amas Fornax. Des UCDs ont été trouvées également dans l'amas de galaxies de la Vierge (Virgo). Il est possible que certaines d'entre elles soient les restes d'une population de galaxies primordiales, des vestiges des composants primordiaux qui ont formé de grandes galaxies en se mélangeant.

 

Les UCDs ont été découvertes par hasard lorsque le docteur Steve Phillipps et ses collègues ont entrepris une surveillance de tous les objets modérément brillants qu'ils pourraient voir dans la direction du groupe Fornax. L'utilisation d'un spectrographe a indiqué que 6 objets ressemblant aux étoiles locales dans notre Galaxie étaient en fait dans le groupe Fornax à environ 60 millions d'années-lumière plus loin. Des observations complémentaires avec le télescope spatial Hubble et le VLT de l'ESO ont révélé la nature étrange des objets. Bien que leurs masses soient semblables à celles des galaxies naines précédemment connues, elles sont étonnamment petites.

 

En seulement 3 nuits d'observations les astronomes ont découvert 46 nouvelles UCDs dans Fornax, ainsi que 8 dans l'amas de la Vierge en environ 4 heures.

 

http://www.bris.ac.uk/news/2003/193

 

http://www.ras.org.uk/html/press/pn0412ras.html

 

http://www.star.bris.ac.uk/sxp/ucd.html

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/england/bristol/2945226.stm

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99993774

 

http://space.com/scienceastronomy/ras_many_galaxies_040401.html

 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0403/31minigalaxies/

 


 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux