Nouvelles du Ciel de Février 2003

 

Les Titres

 

Disparition de la navette Columbia [01/02/2003]

 

Pioneer 10 a envoyé son dernier signal à la Terre [26/02/2003]

Possible essaim de météorites le 1er Mars pour les observateurs de l'hémisphère Sud. [25/02/2003]

La fin d'un mystère vieux de 50 ans ? [20/02/2003]

La Nébuleuse du Boomerang, l'endroit le plus froid de l'Univers ? [20/02/2003]

De la neige sur Mars ? [20/02/2003]

Découverte d'une étoile proche : SO025300.5+165258 [18/02/2003]

La comète C/2002 V1 (NEAT) visible dans le champ de SOHO [16/02/2003]

L'astéroïde 2003 CP20 : le premier "Apohele" [13/02/2003]

Les premiers moments de l'Univers par la sonde WMAP [12/02/2003] 

Comètes C/2003 B1 (SOHO) [04/02/2003]

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Retrouvez les Nouvelles du Ciel de ce Mois

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

 

Les commentaires sur l'Actualité intitulés "Le Billet de RAOUL" sont rédigés par Raoul Lannoy.

Merci Raoul.

 

 


Le 26 Février 2003

Pioneer 10 a envoyé son dernier signal à la Terre

 

Crédit : NASA/JPL

 

Après plus de 30 ans, le vaisseau spatial Pioneer 10 a envoyé son dernier signal à la Terre. Ce dernier signal, très faible, a été reçu le 22 janvier 2003 par les grandes antennes du réseau de poursuite DSN (Deep Space Network) de la NASA.

 

Les ingénieurs de NASA ont annoncé que la source de puissance de radio-isotope de Pioneer 10 s'est délabrée et il ne peut pas avoir assez de puissance pour envoyer des transmissions complémentaires à la Terre. Le réseau DSN n'a pas détecté de signal lors de la dernière tentative de contact le 7 février 2003. Les trois contacts précédents, y compris celui du 22 janvier, étaient très faibles. Le dernier envoi des données de télémétrie a eu lieu le 27 avril 2002. La NASA ne projette aucune autre tentative supplémentaire de contact avec la sonde.

Au dernier contact, Pioneer 10 se trouvait à une distance d'environ 12.2 milliards de kilomètres de la Terre (environ 82 UA). À cette distance, le signal radio, voyageant à la vitesse de la lumière, a mis plus de 11 heures 20 minutes pour atteindre la Terre.

 

Pioneer 10, lancé le 2 mars 1972, a été le premier vaisseau spatial à atteindre la ceinture d'astéroïdes, le 15 juillet 1972, et à effectuer un survol de Jupiter, le 3 Décembre 1973, devenant ainsi le premier vaisseau spatial à faire des observations directes et des images en gros plan de Jupiter. Après sa rencontre avec la planète géante, Pioneer 10 a exploré les régions extérieures du système solaire, étudiant les particules énergiques du Soleil (le vent solaire) et les rayons cosmiques. En 1983, Pioneer 10 est devenu le premier objet construit par l'homme à dépasser l'orbite de Pluton, la planète la plus éloignée du Soleil. Le vaisseau spatial a continué à faire des enquêtes scientifiques importantes dans les régions extérieures du système solaire jusqu'à la fin de sa mission scientifique le 31 mars 1997.

 

Pioneer 10 se dirige en direction de l'étoile rouge Aldebaran, l'oeil du Taureau (Taurus). La sonde mettra environ 2 millions d'années pour l'atteindre.

 

Pioneer 10, comme sa soeur jumelle Pioneer 11, porte une plaque en aluminium doré de 15x23cm sur laquelle sont gravées des indications destinées à expliquer sa provenance : un schéma du système solaire et de la trajectoire de l'engin, la position du système solaire par rapport à 14 étoiles particulières (pulsars) pouvant être considérées comme des balises célestes, et la silhouette d'un homme et d'une femme nus se détachant devant celle de la sonde.

 

http://www.nasa.gov/HP_news_03082.html

 

Http: // spaceprojects.arc.nasa.gov/Space_Projec ts/pioneer/PNhome.html

 

La sonde américaine Pioneer-10 a cessé d'émettre après plus de 30 ans de services

 

Pioneer 10 Spacecraft Sends Last Signal

 


Le 25 Février 2003

Possible essaim de météorites le 1er Mars en provenance de la comète C/1976 D1 (Bradfield), pour les observateurs de l'hémisphère Sud.

D'après les calculs de P. Jenniskens et E. Lyytinen, la Terre croisera les débris laissés par la comète C/1976 D1 (Bradfield) le 1 Mars 2003 vers 21h53 UT, pendant une durée estimée de 14 minutes, avec un maximum de peut-être 300 météores par heure. La vitesse apparente des météores serait de 42km/s. La traînée passe à l'intérieur de l'orbite terrestre à une distance de 0.00008 UA (12.000 km).

 

Avec un radiant prévu aux coordonnées : R.A. = 13 deg, Decl. = -64 deg (equinox 2000.0) et situé dans la constellation du Toucan (Tucana) , ce possible essaim ne serait visible que pour les observateurs de l'Antarctique, des régions situées au sud de l'Afrique, et ceux de la côte sud-est de l'Australie.

 

http://cfa-www.harvard.edu/iauc/08000/08079.html#Item1 (IAUC 8079)

http://science.nasa.gov/headlines/y2003/28feb_tucanids.htm

http://www.bdl.fr/Granpub/nouvelles.html

 


Le 20 Février 2003

La fin d'un mystère vieux de 50 ans ?

 

Sur la gauche, image de la Lune prise par le Dr. Stuart. (Crédit : Dr. Leon Stuart)

Sur la droite, le Dr. Stuart. (Crédit : Jerry Stuart)

 

Au petit matin du 15 novembre 1953, un astronome amateur de l'Oklahoma, le docteur Leon Stuart, a photographié ce qu'il a cru être l'impact d'un astéroïde percutant la surface lunaire. Presque un demi-siècle plus tard, ce qui était connu dans des cercles d'astronomie comme "l'Événement de Stuart" était toujours non prouvé et controversé.

 

En utilisant des images prises en 1994 à partir de l'orbite lunaire par le vaisseau spatial Clémentine, un scientifique du JPL de la NASA, Bonnie J. Buratti, et Lane Johnson du Pomona College, ont découvert un cratère nouvellement créé de 1.5 km de large à l'endroit correspondant à l'événement photographié par Stuart.

 

Est-ce la fin d'un mystère non résolu depuis près de 50 ans ?


NASA Solves Half-Century Old Moon Mystery : http://www.jpl.nasa.gov/releases/2003/23.cfm

 

The Moon's Youngest Crater? http://skyandtelescope.com/news/current/article_852_1.asp

 

La présumée preuve d'un impact lunaire il y a 50 ans remise en question par des photographies antérieures à la photographie de Stuart, montrant un point brillant à l'endroit du cratère révélé sur les images prises par Clémentine.

Lunar Flash Doesn't Pan Out : http://skyandtelescope.com/news/current/article_890_1.asp [05/03/2003]

 


Le 20 Février 2003

La Nébuleuse du Boomerang, l'endroit le plus froid de l'Univers ?

 

Credit: NASA/ESA

 

Une nouvelle image, prise par le Télescope Spatial Hubble, montre une structure étrange appelée la Nébuleuse du Boomerang, supposé être l'objet le plus froid connu dans l'Univers.

 

La Nébuleuse du Boomerang, située dans la constellation du Centaure (Centaurus), à 5.000 années-lumières de la Terre, occupe une place particulière dans l'Univers. En 1995, les astronomes ont révélé que c'est l'endroit le plus froid trouvé à ce jour dans l'Univers.

 

Avec une température de -272 degrés Celsius, soit seulement 1 degré plus chaud que le zéro absolu (la limite la plus basse pour toutes les températures), le Boomerang est également le seul objet trouvé jusqu'ici qui possède une température plus basse que le rayonnement du fond cosmologique.


http://www.cidehom.com/apod.php?_date=030220

 

http://sci.esa.int/hubble/news/index.cfm?oid=31442

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2783941.stm

 

http://space.com/scienceastronomy/hubble_boomerang_030220.html

 

http://www.spacetoday.net/getarticle.php3?id=24633

 

http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/ap971015.html

 


Le 20 Février 2003

De la neige sur Mars ?

 

Credit: NASA/JPL/ASU

 

En combinant les images de Mars Global Surveyor et celles prises récemment par la sonde Mars Odyssey, Philip Christensen, professeur de géologie planétaire à l'Université de l'Etat de l'Arizona, et directeur de recherche pour le système de caméra de Mars Odyssey, a développé une nouvelle théorie selon laquelle certains dépôts géologiques à lente évaporation observables à la surface de Mars, à des latitudes moyennes, sont en réalité des plaques de neige recouvertes d'une fine couche de poussière.

 

http://www.cidehom.com/article.php3?_a_id=620

 

http://fr.news.yahoo.com/030219/202/324e7.html

 

http://science.nasa.gov/headlines/y2003/19feb_snow.htm

 

http://www.nasa.gov/HP_news_03075.htm

 

 


Le 18 Février 2003

Découverte d'une étoile proche : SO025300.5+165258

 

Image : Palomar Sky Surveys et SkyMorph

 

Une équipe internationale d'astronomes, sous la conduite de Bonnard Teegarden (NASA), a découvert une des étoiles les plus proches de notre Soleil et soupçonne que d'autres étoiles proches encore non découvertes peuvent se cacher dans notre voisinage.

 

La découverte fait suite à une recherche dans la base de données SkyMorph. 

La nouvelle étoile a été trouvée parce que son mouvement relativement rapide à travers le ciel a été détecté par les programmes de surveillance automatique du ciel

 

Encore anonyme la nouvelle étoile va recevoir la désignation SO025300.5+165258.

 

Il s'agit d'une naine rouge située à seulement 7.5 années-lumière. C'est donc le système d'étoile le plus proche de nous après le système d'Alpha Centauri et de l'étoile de Barnard, et la cinquième étoile la plus proche de notre Soleil.

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2776229.stm

 

http://arxiv.org/abs/astro-ph/0302206

 


Le 16 Février 2003

La comète C/2002 V1 (NEAT) visible dans le champ de SOHO

 

Images courtesy of the SOHO/LASCO consortium. SOHO is a project of international cooperation between ESA and NASA.

 

Moins d'un mois après le passage de la comète C/2002 X5 (Kudo-Fujikawa) dans le champ des coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO, c'est au tour de la petite comète C/2002 V1 (NEAT) d'effectuer un passage à quelques degrés seulement du Soleil, nous donnant ainsi la possibilité d'observer son comportement lors de son passage au périhélie.

La comète est entrée dans le champ de C3 à 16h54 UTC le 16 Février. Elle sera visible sur les images jusqu'au 20.

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html

 

Pages Spéciales :

 

La comète V1 visible dans le champ de SOHO du 16 au 20 Février 2003

 

La comète C/2002 V1 (NEAT)

 

 


Le 13 Février 2003

L'astéroïde 2003 CP20 : le premier "Apohele"

 

Credit : Reiner Stoss

 

"Apohele" est le nom suggéré il y a plusieurs années par David Tholen pour les astéroïdes dont l'orbite est intégralement contenue dans l'orbite terrestre.

 

L'astéroïde 2003 CP20, de magnitude 17.2 et découvert le 11 Février dans le cadre du programme LINEAR, est le premier objet, hormis Mercure et Vénus, dont la distance à aphélie (Q = 0.9779) est de moins de 1 UA. C'est d'ailleurs également moins que la distance au périhélie de la Terre (0.983 UA).

 

Selon les éléments orbitaux établis d'après une trentaine d'observations, l'objet a été découvert lors de son élongation maximale, soit à 76° du Soleil.

La distance possible minimale de la Terre est actuellement de 0.19 UA, mais des passages à moins de 0.05 UA de Vénus se produisent.

 

2003 CP20 orbite autour du Soleil en 240 jours.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03C63.html (MPEC 2003-C63) 

BBC News Science/Nature : Sun's close companion found [14/02/2003]

 

L'astéroïde 1998 DK36 découvert le 23 Février 1998 par David Tholen et Robert Whiteley était annoncé comme le premier "apohele" probable, mais l'objet a été perdu avant que la revendication puisse être vérifiée.

 

Astronomers Find New Class of Asteroid

http://www.ifa.hawaii.edu/images/1998DK36/ [01/07/1998]

Fox News Online : http://www.math.okstate.edu/~burchar/astroid.html [02/07/1998]

BBC News : Asteroid found inside Earth's orbit [06/07/1998]

 

 


Le 12 Février 2003

Les premiers moments de l'Univers par la sonde WMAP

 

Credit: NASA/WMAP Science Team

 

La NASA a rendu publiques dans la journée du 11 Février des photos étonnantes des premiers moments de l'Univers prises par la sonde WMAP (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe).

Lancée le 30 juin 2001 de Cap Canaveral (Floride), la sonde WMAP a pour mission de dresser une cartographie de l'Univers en mesurant les infimes fluctuations de température présentes dans l'Univers 400.000 ans après le Big Bang, et ce, à partir du point L2 de Lagrange à 1.5 millions de km de la Terre.

 

L'analyse scientifique des photos obtenues par WMAP confirme que notre Univers est âgé de 13,7 milliards d'années (plus ou moins 1%), et que les premières étoiles à briller apparaissent seulement 200 millions d'années après le Big Bang.

 

The Oldest Light in the Universe http://science.nasa.gov/headlines/y2003/11feb_map.htm?list142989

 

Des images stupéfiantes des premiers moments de l'Univers

http://fr.news.yahoo.com/030211/202/31ni8.html

 

Ciel des Hommes : L'image astronomique du jour

12/02/2003 : WMAP résout l'Univers

http://www.cidehom.com/apod.php?_date=030212

 

 


Le 04 Février 2003

Comète C/2003 B1 (SOHO)

Une nouvelle comète, découverte sur les images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO, reçoit sa désignation : 

 

C/2002 B1 (SOHO), détectée le 16 Janvier 2003 par XingMing Zhou, appartient au groupe de Meyer (Groupe C1997 L2)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03C23.html (MPEC 2003-C23)

 


Le 01 Février 2003

La navette Columbia s'est désintégrée durant sa rentrée dans l'atmosphère - Il y avait sept astronautes à bord.

 

Crédit : NASA

L'équipage de la mission STS-107

 

 

 

La navette spatiale Columbia (mission STS 107), dont l'atterrissage était prévu Samedi à 14h16 UT après une mission dans l'espace de 16 jours, a disparu des écrans de la NASA vers 14h00 UT lors de sa rentrée dans l'atmosphère. Des images du passage de la navette au-dessus de Dallas, diffusées par la chaîne de télévision CNN, montrent plusieurs traînées blanches.  

Columbia s'est désintégrée lors de sa rentrée dans l'atmosphère. Il y avait sept astronautes à bord.

 

Pour plus d'Informations, voir notre page "Spécial Columbia"

 

 

 


 Le 01 Février 2003

Comètes C/2002 V5, C/2002 X6 et C/2002 Y2 (SOHO)

Trois nouvelles comètes, découvertes sur les images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO, reçoivent leur désignation : 

 

C/2002 Y2 (SOHO), détectée le 19 Décembre 2002 par Rob Matson, appartient au groupe de Meyer (Groupe C1997 L2)

C/2002 X6 (SOHO), détectée le 02 Décembre 2002 par Rainer Kracht, appartient au groupe de Meyer (Groupe C1997 L2)

C/2002 V5 (SOHO), détectée les 11 et 12 Novembre 2002 par Rob Matson, semble appartenir au groupe de Marsden (Groupe C/1999 U2)

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03C02.html (MPEC 2003-C02)

 


 Hit-Parade

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux