Nouvelles du Ciel d'Octobre 2003

 

Les Titres

 

L'arc du Lynx [30/10/2003]

Nouvelle alerte aux Aurores [30/10/2003]

La plus forte tempête magnétique depuis 1989 [29/10/2003]

Tempête géomagnétique [25/10/2003]

Le minéral vert indique que la planète rouge est sèche [24/10/2003]

P/2003 U3 (NEAT) [23/10/2003]

Importants groupes de taches solaires [22/10/2003]

P/2003 U2 (LINEAR) [21/10/2003]

1937 UB (Hermes) est un astéroïde double [21/10/2003]

Participez à la Sélection des 10 meilleures images de SOHO [21/10/2003]

Un trou noir caché ? [21/10/2003]

C/2003 U1 (LINEAR) [20/10/2003]

Crescent Nebula (NGC 6888) sous l'oeil de Chandra [16/10/2003]

Succès complet pour la Chine : le héros est de retour [16/10/2003]

C/2003 T4 (LINEAR) [15/10/2003]

1937 UB (Hermes) [15/10/2003]

Vello Tabur découvre sa troisième comète [15/10/2003]

C/2003 T2 (LINEAR) [15/10/2003]

Lancement réussi du premier vol habité de la Chine [15/10/2003]

Shenzhou 5 : lancement imminent [14/10/2003]

S/2003 U3 est le 27ème satellite d'Uranus [09/10/2003]

Go Taikonauts ! [08/10/2003]

P/2003 T1 (Tritton), la comète perdue depuis 1978 a été retrouvée [07/10/2003]

Un 26ème satellite pour Uranus : S/2001 U3 [07/10/2003]

A la recherche de lacs de méthane sur Titan [03/10/2003]

Hubble Heritage célèbre ses cinq ans avec la galaxie du Sombrero [02/10/2003]

NGC 4151 [02/10/2003]

L'astéroïde 2003 SQ222 nous frôle [01/10/2003]

C/2003 S4 (LINEAR) [01/10/2003]

Nouveaux satellites pour Uranus et Neptune, S/2001 U2 et S/2002 N4 [01/10/2003]

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Retrouvez les Nouvelles du Ciel de ce Mois

 

Vous cherchez un ancien article ? Les Titres des Nouvelles du Ciel classés par Catégories

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

 

Sources ou Documentations

Sources ou Documentations en langue française


Le 30 Octobre 2003

L'arc du Lynx

 

Artistís impression of the Lynx Arc
Copyright : European Space Agency, NASA and Robert A.E. Fosbury (European Space Agency/Space Telescope-European Coordinating Facility, Germany)

 

Un mystérieux arc de lumière trouvé derrière un amas éloigné de galaxies s'est avéré être la région d'étoiles en formation la plus grande, la plus brillante et la plus chaude jamais vue dans l'espace.

L'arc du Lynx est un million de fois plus brillant que la bien connue Nébuleuse Orion. Cependant, alors que la Nébuleuse Orion est actionnée par seulement quatre étoiles bleues chaudes et brillantes, le super-amas nouvellement identifié contient un million d'étoiles bleues-blanches qui sont deux fois plus chaudes que les étoiles centrales de la Nébuleuse Orion, avec des températures superficielles pouvant atteindre jusqu'à 80.000°C.

Le méga-amas d'étoiles apparaît comme un arc rouge mystérieux derrière un amas de galaxies situé à environ 5,4 milliards d'années-lumière dans la constellation du Lynx (Lynx). L'arc du Lynx est situé à environ 12 milliards d'années-lumière (à un redshift de 3.36), loin au-delà du groupe de galaxies.

 

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=34108

ou

http://hubble.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=34108

ou

http://www.esa.int/export/esaCP/SEMPI8WLDMD_FeatureWeek_0.html

 

http://hubblesite.org/newscenter/2003/32

   


Le 30 Octobre 2003

Nouvelle alerte aux Aurores

 

Northern lights above Soldotna, Alaska, early Wednesday.

Crédits : AP

 

La tempête solaire majeure, qui a atteint G5 sur l'échelle d'activité géomagnétique, notée de 1 à 5, a frappé la Terre mercredi 29 Octobre à 06h13 UTC, devançant de presque 11 heures les prévisions. L'intense tempête géomagnétique s'est concrétisée dans le ciel des Etats-Unis par de belles aurores. La tempête a causé cependant quelques interruptions mineures des communications, affectant principalement des avions dans des régions lointaines du nord. Le satellite japonais Kodama semble avoir été endommagé par les effets de la tempête. Le contact avec un autre satellite japonais, Midori-2, a été perdu samedi pendant une autre période d'activité solaire, bien que les ingénieurs ne savent pas encore si les événements sont liés.

 

La tache solaire géante 486 a produit un nouvel éclat puissant, d'intensité X11, le 29 Octobre à 20h49 UTC et la tempête associée à cet événement pourrait atteindre la Terre dans la soirée de Jeudi 30 Octobre vers 18h00 UTC. L'éclat associé à cette tempête est plus faible que l'éclat précédent (X17.2), mais les scientifiques ont noté la possibilité que, à la différence de la première tempête, cette nouvelle tempête pourrait avoir une orientation opposée au champ magnétique de la Terre et en conséquence ses effets pourraient être amplifiés.

 

http://space.com/scienceastronomy/solar_onslaught_031030.html

 

Aurore (en noir et blanc) filmée le 29 Octobre par l'un des membres
de l'observatoire Lowell (l'animation fait 6.4 Mo) :

http://www.lowell.edu/~buie/wxpix/aurora20031029.gif

http://science.nasa.gov/spaceweather/aurora/gallery_01oct03_page3.html

 

Cartes des aurores en temps réel :

http://www.dan.sp-agency.ca/www/rtoval_fre.htm (Canopus)

http://www.sel.noaa.gov/pmap/ (NOAA POES - Auroral activity)

http://www.gi.alaska.edu/aurora_predict/map8/0.html (Worldwide Aurora Forecast)

 

Photographies :

http://www-istp.gsfc.nasa.gov/istp/outreach/auroras.html (Painted Sky: The Aurora)

 

Nouvelles du Ciel : La plus forte tempête magnétique depuis 1989 [29/10/2003]

Nouvelles du Ciel : Tempête géomagnétique [25/10/2003] 

Nouvelles du Ciel : Importants groupes de taches solaires [22/10/2003]

 

Observer ou photographier le Soleil nécessite de prendre des précautions indispensables pour votre sécurité.

A lire attentivement !

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

 

Vous avez photographié une Aurore boréales 

Alors PARTAGEZ votre EXPERIENCE ! ENVOYEZ VOS IMAGES

 

Fernand LAPLANTE : Aurore Boréale photographiée par Fernand LAPLANTE le 31 Octobre 2003 depuis le Centre ville de Charlesbourh /Québec  

   


Le 29 Octobre 2003

La plus forte tempête magnétique depuis 1989

 

Crédits : SOHO (NASA/ESA)

 

Le troisième sursaut solaire le plus puissant jamais enregistré s'est produit à 11h00 UTC le 28 Octobre 2003 de la tache solaire géante 10486, sous l'oeil des satellites chargés de la surveillance du Soleil. La région 10486 produisant cet éclat est 13 fois plus grande que la Terre.

 

L'éclat solaire, plus puissant que celui du 06 Mars 1989 qui provoqua de nombreuses pannes d'électricité au Canada, a été classifié comme une explosion de catégorie X18. Cette explosion a lancé une éjection de masse de couronne (CME), presque directement vers la Terre, qui pourrait déclencher des aurores brillantes quand la matière atteindra la Terre. La Terre a été immédiatement affectée par la radiation intense de rayons X qui a ionisé les couches supérieures de l'atmosphère, causant la rupture sérieuse de communications radio.

 

Une forte tempête géomagnétique principale est attendue pour le 29 ou le 30 Octobre. Les premières indications montrent que cette tempête a le potentiel pour être une tempête G5, le plus fort degré de l'échelle du National Oceanic and Atmospheric Administration's Space Environment Center (NOAA), et pourrait affecter des satellites en endommageant des composants des systèmes électroniques, causer des problèmes de communication en Haute Fréquence, et provoquer de sérieuses pannes d'électricité.

 

http://www.cidehom.com/article.php?_a_id=705

 

http://www.esa.int/export/esaCP/SEMY3X7O0MD_Protecting_0.html

 

http://cfa-www.harvard.edu/press/pr0322.html

 

http://www.noaanews.noaa.gov/stories2003/s2108.htm

 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0310/28flare/

 

http://sec.noaa.gov/NOAAscales/

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html

 

http://soho.estec.esa.nl/data/realtime-images.html

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/2003_10_28/

 

Nouvelles du Ciel : Tempête géomagnétique [25/10/2003] 

Nouvelles du Ciel : Importants groupes de taches solaires [22/10/2003]

 

SOLEIL : Moyenne Mensuelle du Nombre de Taches Solaires :

http://pgj.pagesperso-orange.fr/planetes/soleil.htm#TachesSolaires

 

Observer ou photographier le Soleil nécessite de prendre des précautions indispensables pour votre sécurité.

A lire attentivement !

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

   


Le 25 Octobre 2003

Tempête géomagnétique

 

Crédits : SOHO (NASA/ESA)

 

La tempête géomagnétique prévue par le National Oceanic and Atmospheric Administration's Space Environment Center (NOAA) a frappé le champ magnétique de la Terre à 15h30 UTC vendredi 24 Octobre. Le niveau G-3 (fort) sur l' échelle du NOAA, dont le maximum est G5 (extrême), a été atteint. Les particules solaires et l'énergie produite suite à cette tempête peuvent produire des effets pendant plusieurs heures, avec une forte probabilité de voir des aurores boréales. Des perturbations dans les communications hautes fréquences sont possibles.

 

Les deux très grandes régions de taches solaires conservent leur taille et leur intensité magnétique.

 

Jusqu'ici la tempête se déroule comme prévu, puisque les prévisionnistes du NOAA prévoyaient le début de la tempête magnétique pour vendredi midi. L'ampleur de niveau G-3 est aussi conforme aux prédictions du NOAA.

 

http://sec.noaa.gov/NOAAscales/

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html

 

http://soho.estec.esa.nl/data/realtime-images.html

 

Nouvelles du Ciel : Importants groupes de taches solaires [22/10/2003]

 

SOLEIL : Moyenne Mensuelle du Nombre de Taches Solaires :

http://pgj.pagesperso-orange.fr/planetes/soleil.htm#TachesSolaires

 

Observer ou photographier le Soleil nécessite de prendre des précautions indispensables pour votre sécurité.

A lire attentivement !

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

   


Le 24 Octobre 2003

Le minéral vert indique que la planète rouge est sèche

 

Crédits : USGS

 

La présence d'olivine, un minéral vert commun, sur Mars suggère que la planète rouge pourrait avoir été froide et sèche depuis que le minéral y est exposé.

 

Todd Hoefen, un géophysicien de l'U.S. Geological Survey (USGS), a mené une équipe de chercheurs de l'USGS (Arizona State University et NASA), qui a trouvé une abondante quantité d'olivine sur Mars. Leur conclusion se base sur les données obtenues d'un Spectre d'Emission Thermal (TES) du satellite Mars Global Surveyor (MGS) en orbite autour de la planète Mars.

 

L'olivine, un minéral transparent de couleur verte que l'on trouve dans de nombreuses roches de la croûte terrestre, est susceptible aux effets des intempéries et se transforme en présence d'eau en d'autres minéraux, tels que iddingsite, goethite, serpentin, chlorite, smectite, maghemite et hématite. À part les traces d'hématite, qui donne à Mars sa couleur rouge, aucun de ces autres minéraux d'effets d'intempéries n'a été trouvé.

 

L'équipe a détecté un secteur de 30.000 kilomètres carrés riche en olivine, dans la région de Nili Fossae. Nili Fossae a été interprétée comme un complexe de graben (compartiment situé entre deux failles) et de fractures liées à la formation du bassin d'impact Isidis, où la formation des failles a exposé l'olivine en abondance. Ils ont aussi trouvé des dépôts plus petits d'olivine partout sur la planète, tous indiquant une surface dominée par des processus volcaniques.

 

Le fait que tant d'olivine soit exposé à la surface indique qu'il n'y a eu que peu ou pas d'effet d'intempérie à cause de l'eau, ni aucune réaction chimique entre de l'eau à l'état liquide et le minéral. L'âge de la surface est quelque peu incertain, mais est probablement de plus de 3 milliards d'années.

 

http://www.eurekalert.org/pub_releases/2003-10/usgs-gmi102303.php

ou

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=12848

   


Le 23 Octobre 2003

P/2003 U3 (NEAT)

 

Nouvelles du Ciel

 

Une nouvelle comète périodique (P=12.8 ans) a été découverte par le télescope de surveillance NEAT le 22 Octobre. L'objet, d'une magnitude voisine de 19, a également été retrouvé sur des images antérieures datant du 17 Octobre prises dans le cadre du programme LONEOS. Les élément orbitaux préliminaires de la comète P/2003 U3 (NEAT) indiquent un passage au périhélie au 01 Mai 2003 à 2.38 UA.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U54.html (MPEC 2003-U54)

 

Les récentes observations indiquent désormais un passage au périhélie au 24 Avril 2003 ) à 2.50 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U91.html (MPEC 2003-U91)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003U3.html

   


Le 22 Octobre 2003

Importants groupes de taches solaires

 

Nouvelles du Ciel

 

Un des plus importants groupes de taches solaires depuis le début de l'année est visible depuis quelques jours à la surface du Soleil.

 

Deux centres d'activité très dynamiques ont émergé sur le Soleil. La région 484 NOAA s'est développée très rapidement au cours des trois derniers jours et est actuellement un des plus larges groupes de taches à apparaître durant le 23ème cycle solaire, approximativement 10 fois plus large que la Terre.

 

Une seconde région d'intense activité se développe au sud-est du limbe solaire. Bien que ce nouveau groupe de taches ne soit pas encore visible, deux puissantes éruptions se sont produites le 21 Octobre et ont été vues par les instruments LASCO du satellite SOHO.

 

Le 22 Octobre, les Prévisionnistes du NOAA Space Environment Center ont observé deux secteurs dynamiques du Soleil, dont l'un a produit une éjection de masse coronale, ou CME, mercredi matin à 07h00 UTC apparemment en direction de la Terre. Les prévisionnistes prévoient une forte tempête géomagnétique qui devrait atteindre la Terre vendredi 24 Octobre.

 

http://www.noaanews.noaa.gov/stories2003/s2104.htm

 

http://www.spaceref.com/news/viewsr.html?pid=10734

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html

 

http://soho.estec.esa.nl/data/realtime-images.html

 

http://skyandtelescope.com/observing/objects/sun/article_1084_1.asp

 

SOLEIL : Moyenne Mensuelle du Nombre de Taches Solaires :

http://pgj.pagesperso-orange.fr/planetes/soleil.htm#TachesSolaires

 

Grâce à d'anciennes données retrouvées à l'observatoire de Colaba en Inde, une équipe de chercheurs a pu préciser le scénario d'un gigantesque orage magnétique qui frappa la Terre en 1859. Et selon eux, un tel événement pourrait bien se reproduire.
http://www.cidehom.com/article.php?_a_id=704 [24/10/2003]

 

Observer ou photographier le Soleil nécessite de prendre des précautions indispensables pour votre sécurité.

A lire attentivement !

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

   


Le 21 Octobre 2003

P/2003 U2 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

Une nouvelle comète périodique (P=9.59 ans) a été découverte par le télescope de surveillance LINEAR le 19 Octobre. L'objet, d'une magnitude voisine de 18, a également été retrouvé sur des images antérieures datant du 19 Septembre et du 2 Octobre de cette année. Les élément orbitaux préliminaires de la comète P/2003 U2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie pour le 04 Décembre 2003 à 1.71 UA.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U38.html (MPEC 2003-U38)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003U2.html

   


Le 21 Octobre 2003 - mis à jour

1937 UB (Hermes) est un astéroïde double

 

Crédits : Brian Skiff/LONEOS 59-cm Schmidt telescope

 

Le CBAT (Central Bureau for Astronomical Telegrams), par le biais de la Circulaire IAUC 8227 non disponible au public pour le moment, a annoncé que les nouvelles observations radar suggèrent que 1937 UB Hermes, l'astéroïde perdu depuis 1937 et récemment redécouvert, pourrait être un astéroïde double. Les deux éléments séparés, de taille sensiblement égale, auraient un diamètre d'environ 300 à 450 mètres d'après les premières estimations.

 

D'après Jean-Luc Margot du Caltech l'astéroïde 2002 SY50, observé l'année dernière, présente un ressemblance saisissante avec Hermès en taille et paramètres orbitaux et il est possible que les deux objets soient dynamiquement connexes. Une rencontre planétaire rapprochée pourrait avoir perburbée un plus grand objet, laissant Hermès et 2002 SY50 sur des orbites semblables.

http://www2.ess.ucla.edu/~jlmargot/NEAs/Hermes/

 

L'observatoire Lowell récapitule les circonstances de la redécouverte de 1937 UB et note que le 16 octobre, Andrew Rivkin et Richard Binzel du MIT ont observé un spectre de l'astéroïde Hermès et que l'asteroïde est d'un type connu sous le nom de classe de S.

De nouvelles observations radar sont programmées pour les prochains jours, notamment à l'approche au plus près de la Terre de 1937 UB prévu pour le 04 Novembre à 18,6 fois la distance Terre-Lune.

http://www.lowell.edu/press_room/releases/recent_releases/Hermes_rls.html

 

http://www.space.com/scienceastronomy/hermes_binary_031021.html

 

Nouvelles du Ciel : 1937 UB (Hermes) [15/10/2003]

 

Soulignons à ce sujet que, depuis plusieurs jours, les professionnels et les amateurs travaillent ensemble pour connaître la période de révolution de 1937 UB, et son état double a été suspecté, par les observations de Fernand van den Abbeel, et confirmé après coup par radar.

 

Le travail des amateurs est visible sur la page "Courbes de rotation d'astéroïdes et de comètes, CdR" de Raoul Behrend - Observatoire de Genève (CH-1290 Sauverny - Suisse), à l'adresse suivante :
http://obswww.unige.ch/~behrend/page5cou.html#37u00b

 

Suite au travail effectué par le groupe amateur CDL-CDR (courbe de rotation,
courbe de lumières) de l'association AUDE sur la tentative de détermination de la période de rotation d'Hermes, ceux-ci, au vu du travail effectué, bénéficient d'une citation dans la circulaire IAUC 8233 :

"P. Pravec et P. Kusnirak, Ondrejov Observatory; B. Warner, Colorado Springs, CO, U.S.A.; R. Behrend, Geneva Observatory; A. W. Harris, Space Science Institute; A. Oksanen, Jyvaskyla, Finland; D. Higgins, Canberra, Australia; R. Roy, Blauvac, France; C. Rinner, Ottmarsheim, France; C. Demeautis, Village-Neuf, France; F. van den Abbeel, Vesqueville, Belgium; A. Klotz, Guitalens, France; N. Waelchli, Observatoire Francois-Xavier Bagnoud, St-Luc, Switzerland; T. Alderweireldt, 's-Gravenwezel, Belgium; V. Cotrez, St-Helene, France; et L. Brunetto, Pitalugue, France, annoncent que leurs observations photométriques obtenues du 16 au 26 Octobre montrent pour Hermes une courbe de lumière d'une période de 13.892 +/- 0.006 hr avec une amplitude de 0.07 +/- 0.01 mag."

 

07/11/2003 :

L'astéroïde Hermès a été numéroté et devient (69230) Hermes 1937 UB

 

Discovery Statistics Of Numbered Minor Planets :

http://cfa-www.harvard.edu/iau/lists/NumberedMPs65001.html

   


Le 21 Octobre 2003

Participez à la Sélection des 10 meilleures images de SOHO

 

Crédits : SOHO/EIT, SOHO/MDI, SOHO/LASCO, SOHO/SWAN (ESA & NASA)

 

SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) célébrera le 8ème anniversaire de son lancement le 2 Décembre 2003. Pour célébrer cet événement, un TOP 10 des meilleures images de SOHO sera montré sur le site Web Space.com accompagné d'un article sur les réalisations de SOHO.

 

Cette sélection des 10 meilleures images de SOHO fait actuellement l'objet d'un vote où chaque participant peut sélectionner ses 5 images préférées sur les 30 pré-sélectionnées. Le vote finira le 17 Novembre. Les résultats seront postés le 25 Novembre sur SPACE.com et seront disponibles un jour plus tard sur la page Hot Shot de SOHO.

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/Top10/

 

http://space.com/scienceastronomy/soho_vote_031021-1.html

 

   


Le 21 Octobre 2003

Un trou noir caché ?

 

Conception d'artiste

Crédits : ESA

 

Intégral, le puissant télescope spatial de rayon gamma de l'ESA, a découvert ce qui semble être une nouvelle classe d'objets astronomiques. Ceux-ci sont des systèmes binaires, incluant probablement un trou noir ou une étoile à neutrons, incorporée dans un cocon épais de gaz froid. Ils sont restés invisibles jusqu'ici à tous les autres télescopes. Intégral a détecté le premier de ces objets, appelé IGRJ16318-4848, le 29 janvier 2003.

 

Le satellite XMM-NEWTON de l'ESA, qui observe le ciel dans les longueurs d'ondes des rayons X, a détecté cet objet en février dernier, et a confirmé l'existence d'un cocon dense de gaz froid.

  

http://www.esa.int/sci_mediacentre/release2003.html?release=47

 

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=12806

   


Le 20 Octobre 2003

C/2003 U1 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

Cette nouvelle comète a été découverte le 19 Octobre par le télescope de surveillance LINEAR. Les observations supplémentaires obtenues, par suite de la demande de confirmation, ont confirmé la nature cométaire de cet objet de magnitude 17,5. L'orbite préliminaire de la comète C/2003 U1 (LINEAR) indique un passage au périhélie au 1er Novembre 2003 à 1.8 UA du Soleil.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U25.html (MPEC 2003-U25)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003U1.html

 

Les observations supplémentaires indiquent que le passage au périhélie a lieu le 03 Novembre 2003 à 1.8 UA du Soleil.

http://cfa-www.harvard.edu/cfa/ps/mpec/K03/K03U48.html (MPEC 2003-U48)

   


Le 16 Octobre 2003

Crescent Nebula (NGC 6888) sous l'oeil de Chandra

 

Crédits :

X-ray: NASA/UIUC/Y. Chu & R. Gruendl et al.

Optical: SDSU/MLO/Y. Chu et al.

 

De spectaculaires détails sont révélés dans cette nouvelle image d'une partie de la Nébuleuse du Croissant (NGC 6888 - Crescent Nebula) de la constellation du Cygne (Cygnus) prise en rayons X (bleu) et optique (rouge et vert) par Chandra X-ray.

 

La forme de croissant de la nébuleuse est provoquée par les puissants vents soufflants de l'étoile massive HD 192163 (connue aussi sous le nom de WR 136). Après seulement 4,5 millions d'années de son existence, HD 192163 a commencé à s'étendre énormément pour devenir une géante rouge et a éjecté ses couches extérieures. Deux cent mille ans plus tard, l'intense radiation de la chaude couche intérieure, nouvellement exposée, de l'étoile a commencé à repousser le gaz à une vitesse de plusieurs millions de kilomètres à l'heure. Dans une centaine de milliers d'années, HD 192163 produira probablement une nouvelle supernova.

 

Cette image permet aux astronomes de déterminer la masse, l'énergie et la composition de la coque gazeuse autour de cette étoile pré-supernova. Une compréhension de tels environnements fournit des données importantes pour interpréter les observations de supernovas et les restes d'explosions.

 

http://chandra.harvard.edu/photo/2003/ngc6888/

 

http://chandra.harvard.edu/photo/2003/ngc6888/more.html

   


Le 16 Octobre 2003

Succès complet pour la Chine : le héros est de retour

 

Crédits : Xinhua

 

Le premier vol habité dans l'espace de la Chine est un succès complet. Avec le retour sans encombre sur Terre du taikonaute Yang Liwei, la Chine devient le troisième pays du monde capable d'envoyer un homme dans l'espace.

 

Yang Liwei a retrouvé la Terre ferme de la Mongolie intérieure à 22h23 UT le 15 Octobre en atterrissant à 4,8 kilomètres de l'endroit prévu, après avoir effectué 14 fois le tour de la Terre en 21 heures.

 

http://fr.news.yahoo.com/031016/85/3g79o.html

 

Ciel des Hommes : Yang Liwei est revenu !

 

Futura-Sciences : Le premier vol habité chinois est un ''succès complet''

 

http://www.spacetoday.net/China/

 

http://news.xinhuanet.com/english/2003-10/15/content_1125443.htm

 

Nouvelles du Ciel Lancement réussi du premier vol habité de la Chine [15/10/2003]

Nouvelles du Ciel : Shenzhou 5 : lancement imminent [14/10/2003]

Nouvelles du Ciel : Go Taikonauts ! [08/10/2003]

   


Le 15 Octobre 2003

C/2003 T4 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

Une nouvelle comète, C/2003 T4, a été découverte le 13 Octobre par le télescope de surveillance LINEAR. Des observations supplémentaires ont montré la nature cométaire de l'objet de magnitude 17,9 découvert initialement en tant qu'astéroïde.

 

L'orbite préliminaire de la comète C/2003 T4 (LINEAR) indique un passage au périhélie le 13 Octobre 2003 à 8.42 UA du Soleil. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T76.html (MPEC 2003-T76)

 

Compte-tenu des observations supplémentaires, les nouveaux éléments orbitaux de la comète C/2003 T4 (LINEAR) indique un passage au périhélie le 27 Mars 2005 à 0.805 UA du Soleil.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U07.html (MPEC 2003-U07)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003T4.html

   


Le 15 Octobre 2003

1937 UB (Hermes)

 

Crédits : Brian Skiff/LONEOS 59-cm Schmidt telescope

 

Hermes a été découvert le 28 Octobre 1937 par K. Reinmuth à Heidelberg. Le 30 Octobre 1937, l'astéroïde 1937 UB (Hermes) était passé à 0.0049 UA (735.000km) de la Terre. La taille de l'astéroïde est estimée à 1,08 km (H=17.5)

 

Un brillant objet circumterrestre, annoncé ce matin 15 Octobre par B. A. Skiff (Lowell Observatory-LONEOS) a fait l'objet d'une demande de confirmation (NEO Confirmation Page) par T. B. Spahr assez rapidement de façon que des observations supplémentaires puissent être faites par J. Young dans les quatre heures. Spahr a alors placé les observations du 05 Octobre 2003 (lesquelles avaient été rapportées comme des probables objets de la ceinture d'astéroïdes) et a reconnu l'objet comme 1937 UB (Hermès). Avec l'aide de l'équipe de LINEAR, des observations sur une seule nuit (également annoncées comme des objets probables de la ceinture principale) pouvaient alors être identifiées en remontant au 26 Août 2003.

 

Les éléments orbitaux n'ont pas été reliés aux observations de 1937, l'objet ayant accompli depuis cette date presque exactement 31 révolutions.

1937 UB (Hermès) s'approchera à environ 0.048 UA (18 fois la distance Terre-Lune) de la Terre le 04 Novembre 2003.

 

Le 16/10/2003 :

L'orbite publié par le MPC (MPEC 2003-U04) est basée sur un calcul effectué par S. R. Chesley et P. W. Chodas du NEO Program Office du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, Pasadena, California, reliant les observations de 1937 et de 2003. Ils notent que la trajectoire de 1937 UB est très chaotique en raison de fréquentes et proches rencontres planétaires.Entre la rencontre d'Octobre 1937 à 0.00495 UA et la rencontre présente, UB 1937 a fait huit approches très près de la Terre ou de Vénus à moins de 0.06 UA, y compris une approche à moins de 0.0043 UA de la Terre le 26 Avril 1942.

 

Note : Au début d'Octobre 2002, la circulaire 2002-T14 du Minor Planet Center (MPC) contenant cet étrange commentaire de Timothy B. Spahr : "Les éléments orbitaux de 2002 SY50 montre une ressemblance frappante avec ceux de 1937 UB". Par ces mots, Spahr suggérait que le nouvel objet trouvé pourrait être Hermes, le fameux astéroïde qui est passé près de la Terre juste avant le Seconde Guerre Mondiale, et perdu par les astronomes depuis 65 ans.

Nouvelles du Ciel : Est-ce le retour d'Hermes ? [15/10/2002].

Cette hypothèse a été définitivement écartée depuis longtemps.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T74.html (MPEC 2003-T74) [15/10/2003]

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U04.html (MPEC 2003-U04) [16/10/2003]

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Unusual/J37U00B.html

 

Orbite de 1937 UB : http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/db_shm?des=1937+UB

 

http://asteroid.lowell.edu/asteroid/loneos/hermes.page.html [15/10/2003]

 

http://www.spacedaily.com/2003/031016092832.l696ccvv.html [16/10/2003]

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99994285 [16/10/2003]

 

http://pgj.pagesperso-orange.fr/conv-Hmag.htm

   


Le 15 Octobre 2003

Vello Tabur découvre sa troisième comète

 

Photo : Terry Lovejoy

 

Une nouvelle petite comète brillante (magnitude de 11,7) a été découverte dans la constellation de l'Indien (Indus) le 14 Octobre par Vello Tabur, un amateur australien de Wanniassa (Australia). La comète, pour laquelle une demande de confirmation avait été faite (NEO Confirmation Page), a été confirmée par l'observation par David Higgins (Canberra, Australia), J. Broughton (Reedy Creek, Qld.) et Terry Lovejoy (Thornlands, Queensland).

 

C'est la troisième comète découverte par Vello Tabur (C/1996 Q1 et C/1997 N1), et la première découverte faite par un amateur depuis le début de l'année 2003.

 

Carte de C/2003 T3 :  http://www.comet-web.net/~oaa-comet-ml/moving%20object.gif

 

Photos :

http://members.ozemail.com.au/~lovejoyt/comet.jpg (Terry Lovejoy)

http://users.bigpond.com/higginsdj/Vellos.jpg (David Higgins)

 

La comète prend sa dénomination définitive : C/2003 T3 (Tabur)

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003T3.html

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03U08.html (MPEC 2003-U08)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 28 Avril 2004 à 1.47 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/cfa/ps/mpec/K03/K03U47.html (MPEC 2003-U47)

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 25 Avril 2004 à 1.48 UA.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04J06.html (MPEC 2003-J06)

   


Le 15 Octobre 2003

C/2003 T2 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

Une nouvelle comète a été découverte le 13 Octobre par le télescope de surveillance LINEAR. Des observations supplémentaires ont montré la nature cométaire de l'objet de magnitude 15 découvert initialement en tant qu'astéroïde.

 

L'orbite préliminaire de la comète C/2003 T2 (LINEAR) indique un passage au périhélie à la magnitude 14.0 le 14 Novembre 2003 à 1.77 UA du Soleil, sur une trajectoire parabolique presque perpendiculaire à l'écliptique (i=87.472°).

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T70.html (MPEC 2003-T70)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003T2.html

   


Le 15 Octobre 2003

Lancement réussi du premier vol habité de la Chine

 

Crédits : MSNBC/Simon Zajc

 

Le lancement de Shenzhou 5 (SZ-5) par la fusée Longue Marche 2F, depuis le pas de tir du China's Jiuquan Satellite Launch Center situé à environ 100 km au nord de la ville de Jiuquan, dans le désert de Gobi en Mongolie Intérieure, a eu lieu ce Mercredi 15 Octobre à 01h00 UT.

 

Bien que similaire au vaisseau Soyouz dans son design, Shenzhou 5 mesure, hors panneaux solaires, 2.8m de large sur 8.8m de long et son poids total est de 7.6 tonnes. Le module central peut accueillir trois personnes.

 

Shenzhou 5 emporte à son bord le taikonaute Yang Liwei pour un voyage orbital d'environ 20 heures autour de notre planète, soit 14 révolutions à une altitude de 343 kilomètres. Shenzhou V a été mis en orbite dix minutes après le lancement réussi. Une cinquantaine de minutes après le décollage, le commandant en chef de la
mission confirmait que la navette Shenzhou 5 "opérait normalement en
orbite". Les premières images du décollage de la fusée ont été diffusées sur la chaîne
d'Etat, une demi-heure après l'annonce du lancement.

 

L'atterrissage est prévu vers 23h00 UT dans une plaine de Mongolie Intérieure.

 

La Chine devient la troisième nation capable d'envoyer un homme dans l'espace, 42 ans après l'ex-URSS et les Etat-Unis.

 

Avec ce vol réussi, la Chine vient de démontrer la fiabilité de sa technologie aérospatiale.

La Chine, qui a déjà lancé plus de 50 satellites au cours des 30 dernières années, a mené depuis 1992 des expériences scientifiques à bord des quatre précédents vols non habités de son programme spatial Shenzhou. Les autorités spatiales chinoises semblent avoir un programme spatial ambitieux comprenant notamment des essais de vaisseaux habités, des rendez-vous et amarrages de vaisseaux spatiaux, la construction d'une station spatiale et l'envoi d'une mission robotisée vers la Lune dans environ trois ans.


La vidéo du lancement est disponible sur CCTV :
http://www.cctv.com/english/index.shtml

 

http://actu.voila.fr/Article/article_sciences_031015051949.3g4mac93.html

 

http://fpfre.peopledaily.com.cn/200310/15/fra20031015_63428.html

 

http://actu.voila.fr/Article/article_sciences_031015061926.bu1gvqd6.html

 

Ciel des Hommes :

La Chine a décollé

 

Futura-Sciences :

Lancement réussi du premier vol chinois : notre analyse
Lancement réussi de la première fusée habitée chinoise
EVENEMENT : La Chine devient la troisième puissance spatiale du monde

 

Nouvelles du Ciel : Shenzhou 5 : lancement imminent [14/10/2003]

Nouvelles du Ciel : Go Taikonauts ! [08/10/2003]

   


Le 14 Octobre 2003

Shenzhou 5 : lancement imminent

 

Lancement de Shenzhou 4 - Long March 2F

Crédits : Peoples Daily

 

La Chine s'apprête à rejoindre le cercle restreint des pays capables d'envoyer un homme dans l'espace.

 

Le lancement de Shenzhou V (SZ-5) par une fusée Longue Marche 2F, depuis un pas de tir situé dans le désert de Gobi en Mongolie Intérieure, est prévu pour ce mercredi 15 Octobre dans la matinée, avec une fenêtre de tir ouverte jusqu'au 17 Octobre. L'heure du lancement et le nombre de taikonautes qui seront du voyage sont toujours gardés secrets.

 

D'après le Wen wei po, un journal pro-chinois de Hong Kong, le lancement pourrait avoir lieu à 01h00 UT. Le taikonaute pressenti pour ce moment historique serait Yang Liwei, né en 1965 à Huanzhong County dans la province de Liaoning. Les deux autres postulants sont Zhai Zhigang et Nie Haisheng.

 

Le vaisseau tournera 14 fois autour de la terre, soit environ 21 heures, à une altitude de 343 kilomètres, avant d'atterrir dans une plaine de Mongolie Intérieure.

 

Initialement prévu sur la chaîne de la CCTV (China central television), l'événement ne sera pas retransmis en direct.

 

http://actu.voila.fr/Article/article_sciences_031014105238.ltt6ix6d.html

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/3189416.stm

 

http://asia.spaceref.com/news/china.html

 

http://www.spacedaily.com/dragonspace.html

 

http://www.spacedaily.com/news/china-03zl.html

 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0310/14shenzhou5/

 

http://edition.cnn.com/2003/TECH/space/10/14/china.space/index.html

 

Nouvelles du Ciel : Go Taikonauts ! [08/10/2003]

   


Le 09 Octobre 2003

S/2003 U3 est le 27ème satellite d'Uranus

 

S/2003 U3

(Photo : Scott S. Sheppard and David Jewitt at the University of Hawaii )

 

Un nouveau satellite d'Uranus a été détecté. S/2003 U3, d'environ 10 km de diamètre, orbite en 1693,88 jours autour de la planète à une distance environ 14.600.000 km.

 

L'objet a été découvert initialement le 13 Août 2001, grâce au télescope de 4m de Cerro Tololo, par M. Holman, J. Kavelaars et mesuré par J. Kavelaars. L'objet a été confirmé par les observations faites en Septembre 2001 par le télescope Canada-France-Hawaii (CFHT) de 3,6m de Manau Kea. Malheureusement les observations faites en 2001 n'ont pas permis de déterminer si l'objet était un satellite d'Uranus. L'objet a de nouveau été observé le 30 Septembre 2003 par M. Holman avec le télescope de 6,5m de Las Campanas.

 

Avec cette nouvelle découverte, Uranus compte désormais 27 satellites.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T58.html (MPEC 2003-T58)

 

http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/uranus2003.html

 

La GALERIE - Les petits satellites d'Uranus

   


Le 08 Octobre 2003 - mis à jour le 10/10

Go Taikonauts !

 

Crédits : CCTV

 

La Chine s'apprête à lancer un homme dans l'espace pour un vol de 90 minutes autour de la Terre. Le lancement de Shenzhou V devrait avoir lieu dans la matinée du mercredi 15 Octobre d'un pas de tir situé en Mongolie Intérieure voisine, à plus de 200 km de la ville de Jiuquan, dans la province du Gansu (nord-ouest).

 

En cas de réussite, ce vol permettra à la Chine de rejoindre le cercle restreint des pays capables d'envoyer un homme dans l'espace, 42 ans après les Soviétiques et les Américains. Le 12 avril 1961, le russe Youri Gagarine, devint le premier homme satellisé autour de la Terre avec un vol dans l'espace de 1 heure et 48 minutes. Le 05 Mai de la même année, l'américain Alan Shepard effectua un vol suborbital de 15 minutes, quelques mois avant que John Glenn accomplisse son premier vol orbital, trois révolutions autour de la Terre en 4 heures et 55 minutes, le 20 Février 1962.

 

Le nom du "taikonaute" ou "Yuhangyuan" choisi pour ce vol demeure un mystère. Sur les 14 candidats possibles, trois ont été retenus lors d'une dernière sélection. Deux d'entre eux ont reçu un entrainement à la Cité des Etoiles, en Russie, et ont aujourd'hui un statut d'instructeur. Selon les experts, un seul taikonaute effectuera ce voyage de 90 minutes qui rentrera dans l'Histoire.

 

"Taikonaute" est tiré du mot "taïko" signifiant "espace" en chinois

"Yuhangyuan" signifie "navigateur de l'Univers" en chinois

 

http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news2524.php

 

http://actu.voila.fr/Article/article_sciences_031008164358.0n08x7zi.html

 

http://web12.cri.com.cn/france/2003/Oct/164222.htm

 

http://www.spaceref.com/news/viewnews.html?id=879

 

http://asia.spaceref.com/news/china.html

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/asia-pacific/3170524.stm

 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0310/07shenzhou5/


http://www.spacedaily.com/news/china-03zg.html

 

http://www.spacedaily.com/2003/031008104310.mboubkpc.html

 

Le 10 Octobre :

La Chine lancera son premier homme dans l'espace entre le 15 et le 17 Octobre. Shenzhou V sera lancé du China Jiuquan Satellite Launch Center. Le vaisseau spatial accomplira 14 rotations autour de la Terre avant d'atterrir en un lieu pré-selectionné. Selon le plan de vol, le vaisseau effectuera son premier vol sur une orbite elliptique avec un angle d'inclinaison de l'orbite de 42,4 degrés. L'altitude au périgée est de 200 km et de 350 km à l'apogée. Il sera ensuite transferé sur une orbite circulaire à une altitude de 343 km.

 

http://fr.news.yahoo.com/031010/202/3frzp.html

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/asia-pacific/3180618.stm

 

http://www.cnn.com/2003/TECH/space/10/10/china.space/index.html

 

http://newscontent.sina.com/news/15/89/5158969_1_b5gif.html?skin=englishcenter

   


Le 07 Octobre 2003 - mis à jour le 09/10

P/2003 T1 (Tritton), la comète perdue depuis 1978 a été retrouvée

 

Crédits : Jaime Nomen with the 30-cm remote/robotic telescope
at the Observatorio Astronomico de Mallorca

 

P. Holvorcem (Campinas, Brésil) a reporté la découverte d'une comète le 06 Octobre 2003 sur des images prises par C. Juels (Fountain Hills, USA) à la magnitude 12,5. La comète a été confirmée par plusieurs observateurs. Suivant une suggestion de S. Hönig (Dossenheim, Germany) d'après les calculs d'éléments orbitaux établis par M. Meyer (Kelkheim, Germany), B. G. Marsden (Smithsonian Astrophysical Observatory) a été capable de montrer que cette comète était identique à la comète perdue 1978d = 1977 XIII = D/1978 C2 (Tritton), laquelle avait été observée pendant seulement un mois en 1978. La comète pourrait actuellement présenter un sursaut d'éclat.

 

P/2003 T1 (Tritton) est actuellement visible dans le ciel du matin.

 

Les éléments orbitaux de la comète indiquent que sa périodicité est de 6,5 années et que le passage au périhélie a eu lieu le 24 Septembre 2003 à une distance de 1,42 UA du Soleil.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T37.html (MPEC 2003-T37)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003T1.html

 

http://www.comethunter.de

 

Animation : http://www.oam.es/remotenews/P1978C2/P1978C2.htm

 

Le 09 Octobre 2003 :

La comète P/2003 T1 (Tritton) prend sa nouvelle dénomination : 157P/Tritton [IAUC 8217]

   


Le 07 Octobre 2003

Un 26ème satellite pour Uranus : S/2001 U3

 

Crédits : M. Holman, J. Kavelaars

 

Uranus compte désormais 26 satellites avec la découverte d'une petite lune, S/2001 U3, d'une dizaine de kilomètres orbitant en 0,73 ans à une distance de 4.281.000 km de la planète.

 

L'objet a été découvert initialement le 13 Août 2001, grâce au télescope de 4m de Cerro Tololo, par M. Holman, J. Kavelaars et mesuré par M. Holman, J. Kavelaars, D. Milisavljevic, T. Grav. L'objet a été confirmé par les observations faites en Septembre 2001 par le télescope Canada-France-Hawaii (CFHT) de 3,6m de Manau Kea. Malheureusement les observations faites en 2001 n'ont pas permis de déterminer si l'objet était un satellite d'Uranus. L'objet a de nouveau été observé en Septembre 2002 par P. Rousselot et O. Mousis avec le télescope UT3 de 8,2m de Cerro Paranal.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T29.html (MPEC 2003-T29)

 

http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/uranus2003.html

 

http://pinks.physics.mcmaster.ca/Uranus/faint/ [Novembre 2001]

 

La GALERIE - Les petits satellites d'Uranus

   


Le 03 Octobre 2003

A la recherche de lacs de méthane sur Titan

 

Crédits : NASA/JPL

 

Des lacs de méthane pourraient couvrir les trois-quarts de la surface de Titan. Une série de 25 observations radar, prise lors des approches de Saturne près de la Terre en 2001 et 2002, a fourni de loin les meilleures preuves en faveur des lacs de méthane.

 

Depuis les survols accomplis par la sonde Voyageur 2, les astronomes soupçonnaient que des hydrocarbures liquides étaient présents sur Titan. Cependant, prouver la présence d'hydrocarbures liquides a été difficile parce que la surface de la lune est cachée par une atmosphère riche en azote qui bloque les longueurs d'ondes optiques.

 

Des observations en infrarouge ont fourni des cartes sommaires de la surface de Titan, mais ont produit plus de preuve en faveur de la glace que des lacs de méthane. D'autres observations ont montré la formation de nuages de méthane et leur contraction dans l'atmosphère de Titan, suggérant un cycle du méthane qui inclue de la pluie suivie d'une évaporation en nuages.

 

A l'aide de l'antenne de 305 mètres d'Arecibo, le plus grand radiotélescope du monde, Donald Campbell de l'Université Cornell (Etats-Unis) et ses collègues, ont écouté l'écho faible et ont analysé les résultats qui laissent penser qu'il existe des lacs de méthane dans les cratères d'impact à la surface de Titan.

 

La réponse finale sur le méthane de Titan viendra en 2005 avec la mission Cassini, lorsque la sonde Huygens de l'ESA sera parachutée dans l'atmosphère du satellite de Saturne.

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99994227

 

http://www.news.cornell.edu/releases/Oct03/Titan.Campbell.bpf.html

   


Le 02 Octobre 2003

Hubble Heritage célèbre ses cinq ans avec la galaxie du Sombrero

 

Crédits : NASA and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

 

L'équipe d'astronomes du projet Hubble Heritage, qui assemble les images les plus stupéfiantes du télescope spatial Hubble, célèbre son cinquième anniversaire avec la publication d'une image de la pittoresque galaxie Sombrero (M104). L'équipe a utilisé l'ACS (Advanced Camera for Surveys) d'Hubble pour prendre des images à travers trois filtres (rouge, vert et bleu), et a sélectionné six images de la galaxie pour l'assemblage de la composition finale, l'une des plus larges mosaïques d'Hubble assemblées à ce jour.

 

Avec une magnitude relativement brillante de 8, M104 n'est pas visible à l'oeil nu mais se voit facilement dans de petits télescopes. Le Sombrero se trouve au bord sud du groupe de la Vierge, riche en galaxies, et est l'un des objets les plus massifs dans ce groupe, équivalent à 800 milliards de soleils. La galaxie s'étend sur 50.000 années-lumière et est placée à 28 millions d'années-lumière de la Terre.

 

http://hubblesite.org/newscenter/archive/2003/28/image/a

 

http://hubblesite.org/newscenter/archive/2003/28/text

   


Le 02 Octobre 2003

NGC 4151

 

Vue d'artiste

Crédits : NASA/JPL

 

La galaxie NGC 4151, située à 40 millions d'années-lumière de la Terre et possédant un gigantesque trou noir en son centre, a été observée en infrarouge par les deux télescopes optiques du W.M. Keck Observatory de Mauna Kea (Hawaii), travaillant à l'unisson comme un interféromètre.

 

Le Keck Interferometer, combinant les deux plus grands télescopes optiques du monde (10 mètres) est équivalent à un télescope de 85 mètres. Les deux télescopes ont observé les régions intérieures de la galaxie NGC 4151 qui abrite un trou noir évalué pour être 10 millions de fois aussi massif que notre Soleil et 10 fois plus massif que le trou noir central de notre propre galaxie de la Voie lactée.

 

Ces observations révèlent le fin niveau de détails dans une galaxie jamais produit aux longueurs d'ondes infrarouges.

 

http://www.jpl.nasa.gov/releases/2003/132.cfm

   


Le 01 Octobre 2003 - mis à jour

L'astéroïde 2003 SQ222 nous frôle

 

Nouvelles du Ciel

 

Le petit astéroïde 2003 SQ222, découvert le 28 Septembre 2003 par M. E. Van Ness et B. A. Skiff du Lowell Observatory-LONEOS, est passé la veille de sa découverte à seulement 88.000 km (0,00059 UA) de notre planète, soit moins du quart de la distance Terre-Lune (0,23 LD)

 

La taille de l'objet a été estimée entre 2,5 et 6 mètres (H=29,4). Si l'astéroïde était entré dans l'atmosphère terrestre, il se serait désintégré à haute altitude.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T03.html (MPEC 2003-T03)

 

http://neo.jpl.nasa.gov/neo/close.html

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99994228 [02/10/2003]

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/3160352.stm [02/10/2003]

 

Lowell Observatory - Asteroid Whizzes Very Close By Earth [03/10/2003] http://www.lowell.edu/press_room/releases/recent_releases/2003_sq222_rls.html

 

http://www.minorplanetresearch.org/Press.asp [03/10/2003]

 

http://asteroid.lowell.edu/asteroid/loneos/sq222.html [03/10/2003]

 

Photo de 2003 SQ222 :

http://www.birtwhi.demon.co.uk/Gallery2003SQ222.htm [02/10/2003]

http://star.pst.qub.ac.uk/~af/neo/2003sq222.jpg  [02/10/2003]

http://www.minorplanetresearch.org/Images/2003sq222.gif [03/10/2003]

 

orbite (Applet Java) : http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/db_shm?sstr=2003+sq222&search=Search

   


Le 01 Octobre 2003

C/2003 S4 (LINEAR)

 

Nouvelles du Ciel

 

La comète C/2003 S4 (LINEAR) de magnitude 18.2 a été découverte le 28 Septembre 2003 par le télescope de surveillance LINEAR. Les calculs préliminaires d'orbite indiquent un passage au périhélie au 06 Juin 2004 à 3.74 UA du Soleil.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T02.html (MPEC 2003-T02)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003S4.html

   


Le 01 Octobre 2003

Nouveaux satellites pour Uranus et Neptune, S/2001 U2 et S/2002 N4

 

Crédits : Scott S. Sheppard and David Jewitt at the University of Hawaii

 

Uranus compte désormais 25 satellites avec la découverte d'une petite lune, S/2001 U2, d'environ 12 km orbitant en 7,73 ans à une distance de 21 millions de km de la planète.

 

L'objet découvert initialement en Août 2001, grâce au télescope de 4m de Cerro Tololo, par M. Holman, J. Kavelaars et mesuré par M. Holman, J. Kavelaars, D. Milisavljevic, T. Grav, a été confirmé par les observations faites en Septembre 2001 à l'observatoire du Mont Palomar. Mais les observations faites en 2001 n'ont pas permis de déterminer si l'objet était un satellite d'Uranus. L'objet a depuis été perdu.

 

Scott S. Sheppard et David Jewitt de l'Université d'Hawaii ont redécouvert fin Août 2003 le nouveau satellite d'Uranus sur des images obtenues avec le télescope Subaru de 8,3m au sommet du Mauna Kea d'Hawaii. Les observations suivantes ont permis de relier l'objet à la découverte obtenue par l'équipe conduite par Matt Holman et J. Kavelaars.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03SA5.html (MPEC 2003-S105)

 

http://www.ifa.hawaii.edu/~sheppard/satellites/uranus2003.html

 

Avec la découverte de S/2002 N4, Neptune compte désormais 13 satellites.

La nouvelle lune a été découverte en Août 2002 par M. Holman, J. Kavelaars et mesurée par M. Holman, J. Kavelaars, T. Grav, W. Fraser et D. Milisavljevic, grâce au télescope de 4m de Cerro Tololo, et confirmé en Septembre 2002 par les observations faites avec les télescopes de 8,2m  UT3 de l'ESO de Cerro Paranal, et le Nordic Optical Telescope de 2,5m de La Palma. Des observations supplémentaires ont été effectuées en Août et Septembre 2003 aux observatoires de Cerro Tololo et de Las Campanas.

 

S/2002 N4 mesure environ 60 km de diamètre et orbite en 24,66 ans à une distance de 47.279.470 km de Neptune.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03SA7.html (MPEC 2003-S107)

 

La GALERIE - Planètes et Satellites de notre Système Solaire.

   


 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux