Nouvelles du Ciel de Janvier 2003

 

Les Titres

 

Comètes C/2000 G3, C/2002 V3 et C/2002 V4 (SOHO) [29/01/2003]

La comète C/2002 X5 (Kudo-Fujikawa) visible dans le champ de SOHO [25/01/2003]

Météorite QUE 93148 : un morceau du manteau de l'astéroïde Vesta ? [24/01/2003]

Une exoplanète autour de HD 47536, une étoile géante [23/01/2003]

L'astéroïde 1978 CA [20/01/2003]

Comète C/2003 A2 [14/01/2003]

S/2002 N1, S/2002 N2 et S/2002 N3, trois nouveaux satellites pour Neptune [13/01/2003]

Epsilon Indi B, une Naine brune découverte à moins de 12 années-lumières du Soleil [13/01/2003]

Découverte du premier troyen de Neptune : 2001 QR322 [09/01/2003]

Comète P/2003 A1 [09/01/2003]

Ogle-TR-56b, la planète extra-solaire la plus éloignée [08/01/2003]

Le Soleil fait des vagues [07/01/2003]

L'astéroïde 2002 AA29 [03/01/2003]

 

Archives des Nouvelles du Ciel

Retrouvez les Nouvelles du Ciel de ce Mois

 

Une Passion à Partager :

 

EVENEMENTS Astronomiques à ne pas rater, EPHEMERIDES Lune-Soleil-Planètes, PLANETES et SATELLITES, COMETES, ASTEROIDES...

 

 

 

Les commentaires sur l'Actualité intitulés "Le Billet de RAOUL" sont rédigés par Raoul Lannoy.

Merci Raoul.

 

 


Le 30 Janvier 2003

 

 

Le Billet de RAOUL :

 

Voici une info pour faire rêver :
Circuler de mondes en mondes autour de Jupiter, sans doute grâce au nucléaire qui revient


http://www.spaceref.com/news/viewnews.html?id=714

 


Le 30 Janvier 2003

Comètes C/2000 G3, C/2002 V3 et C/2002 V4 (SOHO)

Trois nouvelles comètes, découvertes sur les images transmises par les coronographes LASCO C2 et C3 du satellite SOHO, reçoivent leur désignation : 

 

C/2002 V4 (SOHO), détectée le 09 Novembre 2002 par Rainer Kracht, appartient au groupe de Meyer (Groupe C1997 L2)

C/2002 V3 (SOHO), détectée le 09 Novembre 2002 par David Evans, appartient au groupe de Kreutz

C/2000 G3 (SOHO), détectée le 11 Avril 2000 par Rainer Kracht, appartient au groupe de Kreutz

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03B42.html (MPEC 2003-B42)

 


Le 26 Janvier 2003

 

 

Le Billet de RAOUL :

 

Cela semble sérieux; la NASA veut utiliser l'énergie nucléaire pour se déplacer dans l'espace et pour que les astronautes puissent se rendre plus rapidement sur Mars !


http://www.msnbc.com/news/864091.asp
http://www.space.com/businesstechnology/technology/okeefe_nasa_030124.html

 


Le 25 Janvier 2003

La comète C/2002 X5 (Kudo-Fujikawa) visible dans le champ de SOHO

 

Images courtesy of the SOHO/LASCO consortium. SOHO is a project of international cooperation between ESA and NASA.

 

La comète découverte visuellement le 13 décembre 2002 par l'amateur japonais Tetuo Kudo, et indépendamment par Shigehisa Fujikawa le 14 Décembre, est visible dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO.

 

Le passage au périhélie de C/2002 X5 est prévu pour le 29 Janvier 2003 à une distance de 0.190 UA. Sa magnitude pourrait atteindre 1.6 à cette période. Malheureusement, elle ne sera plus qu'à environ 2 degrés du Soleil. Son observation aux instruments est donc impossible. Mais elle est visible dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO.

 

La comète est entrée dans le champ de C3 à 15h54 UTC le 25 janvier. Elle sera visible sur les images jusqu'au 30.

 

http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html

 

Page Spéciale : C/2002 X5 (Kudo-Fujikawa)

 


Le 24 Janvier 2003

Météorite QUE 93148 : un morceau du manteau de l'astéroïde Vesta ?

 

Crédit : C. Floss. Washington University in St. Louis

 

Les météorites retrouvées en Antarctique ou en d'autres endroits sur Terre sont généralement classifiées en premier en fonction de leur minéralogie et de leur texture. Tandis que ce travail d'approche correspond assez bien pour les grandes météorites, il est plus difficile de déterminer le groupe d'appartenance d'une météorite lorsqu'un seul petit fragment est trouvé. C'est particulièrement vrai lorsque ce fragment consiste en un ou deux minéraux différents à gros grains. Tel était le cas pour la petite météorite de 1.1g dénommée QUE 93148 trouvée en Antarctique en 1993. Bien qu'elle ait été à l'origine classifié comme un lodranite (LOD), des données géochimiques ont bientôt montré qu'elle n'appartient pas à ce groupe. Il apparaît actuellement que QUE 93148 est proche du groupe principal des pallasites (PAL) et peut être un morceau de l'astéroïde dans lequel les pallasites se sont formés.

 

Il semble probable que QUE 93148 peut représenter une nouvelle sorte de pyroxene pallasite qui est génétiquement lié avec le groupe principal des pallasites. Si le groupe principal pallasites et les météorites HED (howardite-eucrite-diogenite) sont en effet issus du même corps parental et si ce corps parental est en fait l'astéroïde 4 Vesta, alors QUE 93148 pourrait être notre premier échantillon du manteau de cet astéroïde.

 

PSRD: Meteorite QUE 93148: Asteroid Mantle Material ?

http://www.psrd.hawaii.edu/Jan03/QUE93148.html

 


Le 22 Janvier 2003

Une exoplanète autour de HD 47536, une étoile géante

 

Crédit : ESO (European Southern Observatory)

 

Située à une distance de 396 années-lumières, la nouvelle exoplanète arrive en seconde position derrière OGLE-TR-56b parmi les exoplanètes les plus éloignées que nous connaissons à ce jour. Elle se déplace en 712 jours autour de l'étoile HD 47536, située dans la constellation du Grand Chien (Canis Major), à une distance évaluée entre 240 et 337 millions de km. La nouvelle planète a entre 4.9 et 9.7 fois la masse de Jupiter (pour une masse supposée de l'étoile entre 1.1 et 3.0 fois à celle du Soleil).

 

Jusqu'à présent, nous connaissons quatre exoplanètes orbitant autour d'étoiles géantes : la présente, gravitant autour de HD 47536, ainsi que trois autres orbitant autour de HD 27442, iota Draconis et gamma Cephei. Avec un diamètre d'environ 33 millions de km (23.5 fois celui de notre Soleil), HD 47536 est de loin la plus grosse parmi ces étoiles géantes, le diamètre des trois autres étoiles ne dépassant pas les 20 millions de km.

 

Cette découverte est le résultat d'une étude sur un choix d'étoiles géantes comparativement brillantes, dans le but d'approfondir nos connaissances sur leurs propriétés physiques. Depuis 1999, l'équipe, composée d'astronomes Européens et Brésiliens, a observé environ 80 étoiles géantes du ciel austral, et obtenu des spectres détaillés avec le spectrographe FEROS du télescope de 1.52m de l'Observatoire de l'ESO à La Silla (Chili).

 

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2003/pr-03-03.html

 


Le 20 Janvier 2003

L'astéroïde 1978 CA

L'astéroïde de type Apollo 1978 CA, que l'on avait perdu depuis le 12 mars 1978 soit un mois après sa découverte le 08 Février 1978 par Hans-Emil Schuster à l'Observatoire de l'ESO (European Southern Observatory) à La Silla (Chili), a été retrouvé par NEAT le 11 janvier 2003 et suivi par Rob McNaught à l'Observatoire de Siding Spring (Australie) les 16 et 17 Janvier. (MPEC 2003-B05).

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03B05.html (MPEC 2003-B05)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iauc/03100/03174.html#Item2 (IAUC 3174)

 


Le 14 Janvier 2003

Comète C/2003 A2

Cette petite comète , de magnitude 19.2, a été découverte le 10 Janvier 2003 dans le cadre du programme Spacewatch II. Son passage au périhélie a eu lieu le 10 Janvier 2003 à une distance de 11.5 UA.

Il semble probable que l'objet est un Centaure, montrant une activité cométaire similaire à celle de 95P/Chiron près de son périhélie. 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A78.html (MPEC 2003-A78) 

 

Le 01 Février 2003 : Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie en Janvier 2004 à une distance d'environ 11.4 UA. L'objet n'est donc pas un Centaure comme précédemment suspecté, mais plutôt une comète à très longue période. Toutefois, d'autres solutions sont possibles dans le calcul de l'orbite. Des observations supplémentaires sont encore nécessaires pour déterminer celle-ci avec plus de précision.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03C07.html (MPEC 2003-C07)

 

Ephémérides et Eléments orbitaux :

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003A2.html

 

Le 08 Février 2003 :

Le nouveau nom de la comète C/2003 A2 est désormais C/2003 A2 (GLEASON). Le passage au périhélie est maintenant prévu pour le 15 Janvier 2004.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03C47.html (MPEC 2003-C47)

 


Le 13 Janvier 2003

S/2002 N1, S/2002 N2 et S/2002 N3, trois nouveaux satellites pour Neptune

 

Crédit : NASA

 

Une équipe d'astronomes canadiens et américains a découvert trois nouveaux satellites irréguliers orbitant autour de Neptune, ce qui porte à 6 le nombre de satellites irréguliers et à 11 le nombre total de satellites connus pour cette planète. La taille de ces trois nouveaux satellites est estimée à environ 30 à 40 kilomètres de diamètre.

 

New Moons Found Around Neptune

http://cfa-www.harvard.edu/press/pr0303.html

 

http://www.larecherche.fr/espace/n030113193332.adauu26q.html

 

Eléments orbitaux :

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A75.html (MPEC 2003-A75)

 


Le 13 Janvier 2003

Epsilon Indi B, une Naine brune découverte à moins de 12 années-lumières du Soleil

 

Crédit : European Southern Observatory (ESO)

 

Une équipe d'astronomes européens, composée de Ralf-Dieter Scholz, Mark McCaughrean, Nicolas Lodieu (Astrophysical Institute Potsdam, Germany) et de Bjoern Kuhlbrodt (Hamburg Observatory, Germany), a découvert une Naine brune dans la constellation de l'Indien (Indus) à moins de 12 années-lumières du Soleil. C'est la Naine brune la plus proche connue à ce jour. Maintenant désigné Epsilon Indi B, l'objet d'une masse égale à 45 fois celle de Jupiter, est le compagnon d'une étoile brillante bien connue dans le ciel austral, Epsilon Indi, dénommé maintenant Epsilon Indi A. Ce nouveau système binaire est l'un des vingt système stellaire les plus proches du Soleil.

 

Discovery of Nearest Known Brown Dwarf

http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2003/pr-01-03.html

 


Le 09 Janvier 2003

Découverte du premier troyen de Neptune : 2001 QR322

 

Crédit : Lowell Observatory

 

Les astronomes ont découvert un petit corps orbitant autour du Soleil à une distance de Neptune qui fait de cet objet le premier membre de la famille des Troyens de la planète Neptune. Ce petit corps, connu sous le nom de 2001 QR322, circule autour de Neptune, approximativement à distance égale entre Neptune et le Soleil. De ce fait, il imite les astéroïdes troyens de Jupiter, lesquels circulent 60 degrés en avant ou en arrière de Jupiter. Le premier troyen de Jupiter a été découvert en 1906 et on connait environ 1560 objets actuellement. Cependant, jusqu'à la découverte de 2001 QR322, des objets semblables aux troyens associés à d'autres planètes géantes n'avaient pas été trouvés.

 

L'objet a été détecté le 21 août 2001 sur les images CCD prises au télescope de 4m de l'Observatoire Cerro Tololo par l'équipe du DES (Deep Ecliptic Survey) Marc Buie, Robert Millis, et Lawrence Wasserman. Des observations supplémentaires, faites avec une variété de télescopes au cours des 16 mois suivants, couplés avec les intégrations d'orbite numériques de la trajectoires de l'astéroïde, ont été nécessaire pour vérifier que 2001 QR322 est en effet un Neptune troyen. L'objet est évalué approximativement à 230 kilomètres de diamètre, et comme Neptune, effectue sa rotation autour du Soleil en 166 ans environ.

FIRST NEPTUNE TROJAN DISCOVERED

http://www.lowell.edu/Press/20030108.html

 

http://www.noao.edu/outreach/press/pr03/pr0302.html

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A55.html (MPEC 2003-A55)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/mpec/K01/K01V11.html (MPEC 2001-V11) 


Photos :

http://www.noao.edu/outreach/press/pr03/images/trojan_med.gif
http://www.noao.edu/outreach/press/pr03/images/trojan.gif
http://www.noao.edu/outreach/press/pr03/images/trojan.tif

 

 


Le 09 Janvier 2003

Comète P/2003 A1

Cette petite comète , de magnitude 18.4, a été découverte le 05 Janvier 2003 dans le cadre du programme LINEAR (IAUC 8044). Son passage au périhélie est prévue pour le 13 Janvier 2003 à une distance de 2.11 UA. L'objet est probablement de courte période, et son orbite est plutôt similaire à celle de la comète D/1783 W1 (Pigott).

C'est donc la 100è découverte pour LINEAR. Et si le retour de la comète D/1783 W1 (Pigott) est confirmé, la première comète découverte en 2003 deviendrait la 156è comète périodique numérotée.

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A56.html (MPEC 2003-A56)

 

Elements orbitaux et Ephémérides :

http://cfa-www.harvard.edu/iau/Ephemerides/Comets/2003A1.html

 

http://groups.yahoo.com/group/mpml/ [Minor Planet Mailing List]

 

Le 15 Janvier 2003 :

La comète P/2003 A1 est bien une comète à courte période orbitant autour du Soleil en 7.10 ans.

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A86.html (MPEC 2003-A86)

 


Le 08 Janvier 2003

Ogle-TR-56b, la planète extra-solaire la plus éloignée

 

© NASA

 

Des astronomes du Centre Harvard-Smithsonian pour l'Astrophysique ont annoncée aujourd'hui qu'ils ont découvert une planète, d'environ 2.6 fois la taille de Jupiter, orbitant autour d'une étoile située à environ 5.000 années-lumière. La planète, appelée Ogle-TR-56b est la seconde planète découverte grâce à un passage devant son étoile hôte. La première, HD 209458b, a été détecté en 1999.

 

BBC News [07/01/2003] : http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2636643.stm

 

La découverte de HD 209458b en 1999 :

BBC News [16/11/1999] : http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/520774.stm

 

 


Le 07 Janvier 2003

Le Soleil fait des vagues

 

© SOHO/MDI (ESA/NASA)

 

Grâce aux données du vaisseau spatial SOHO, les scientifiques croient avoir découvert pourquoi les milliers de supergranules visibles à la surface du Soleil, se déplacent plus rapidement que le Soleil. La rotation rapide apparente est une illusion produite par un modèle de vagues, un processus semblable aux gens dans un stade faisant la "Ola".

 

http://sci.esa.int/content/news/index.cfm?aid=14&cid=37&oid=31276

 


Le 06 Janvier 2003

 

 

Le Billet de RAOUL :

 

Nick Hoffman, un australien, pense que les ravins découverts sur Mars n'ont pas été creusés par de l'eau liquide, mais par du CO2 gelé.


http://www.unimelb.edu.au/ExtRels/Media/03media/03jan06.html


Sa théorie repose sur le fait qu'on a découvert un flux actif de fluides au pole de Mars. L'eau liquide n'est pas envisageable, donc le CO2...
Et qui dit CO2, diminue d'autant les chances de découvrir de la vie.

 


Le 03 Janvier 2003

L'astéroïde 2002 AA29

 

© Paul Wiegert

 

Le 8 janvier 2003, l'astéroïde 2002 AA29 d'environ 60 mètres de large, viendra à seulement 5.9 millions de km de notre Terre, avant de repartir, repoussé par les effets combinés de la gravitation de la Terre et du Soleil, sur sa trajectoire peu commune en forme de fer à cheval. L'astéroïde 2002 AA29 reviendra dans 95 ans de l'autre côté de la Terre, et de nouveau, sera repoussé, et ainsi de suite.

 

Voir notre Info du 22 octobre 2002 : Nouvelle du Ciel Octobre 2002

 

Earth coorbital asteroid 2002 AA29 :

http://www.astro.queensu.ca/~wiegert/AA29/AA29.html

 

Eléments orbitaux de 2002 AA29 [04/01/2003] :

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03A17.html (MPEC 2003-A17)

 

Cat-and-mouse asteroid nears Earth [03/01/2003] :

http://www.cnn.com/2003/TECH/space/01/03/asteroid.encounter.reut/

 

Moon-like Asteroid to Make Close Earth Approach [03/01/2003] :

http://www.space.com/scienceastronomy/asteroid_close_030103.html

 

JPL 2003 News Release [02/01/2003] : Earth and Asteroid Play Orbital Cat and Mouse Game

http://www.jpl.nasa.gov/releases/2003/1.cfm

 

Astronomy.com [01/12/2002] : If the Horseshoe Fits …

http://www.astronomy.com/Content/Dynamic/Articles/000/000/001/118nkdjz.asp

 

BBC News [21/10/2002] : Earth's little brother found

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2347663.stm

 

Space.com [21/10/2002] : Earth’s New Travelling Companion: Quasi-Satellite Discovered

http://www.space.com/scienceastronomy/earth_asteroid_021021.html

 

News Scientist [02/10/2002] : Asteroid follows Earth around orbit

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99992953

 

 


 Hit-Parade

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux